Réunion publique à Vitrolles

Invitation VITROLLES

Réunion publique “Une région fière dans une République forte” le mardi 1er décembre à 19 heures à la Maison de quartier des Pinchinades, à Vitrolles en présence de Loïc GACHON, Maire de Vitrolles.

Article de la Provence : Le député-maire de Forcalquier (PS) et la tête de liste (UDE) dans les Bouches-du-Rhône ont annoncé le nom de leurs colistiers pour les prochaines élections

La_Provence_(logo).svgSamedi 1er septembre 2015

Politique - Régionales - Actualités - Régionales en Paca : Castaner et Madrolle ont dévoilé leur liste

Cette liste ? “Des personnes qui aiment la région”, a dit en préambule Christophe Castaner. Photo V.V.

À midi encore, il était à Paris, invité sur le plateau du Talk du Figaro. Hier soir, c’est à deux pas du Vieux-Port que Christophe Madrolle (UDE) avait convié ses amis pour présenter la liste qu’il va conduire dans les Bouches-du-Rhône pour les Régionales. Parmi eux notamment, aux côtés des militants et colistiers, Henry Jibrayel, France Gamerre, Eugène Caselli ou encore Patrick Mennucci.

Bien entendu, Christophe Castaner, député-maire de Forcalquier (PS), chef de file de la liste “Ambition Paca” pour ce scrutin – qui était lui aussi le matin même à l’Assemblée nationale pour exposer son budget “travail et emploi” -, participait à cette annonce des 51 personnes qui vont se présenter devant les électeurs des Bouches- du-Rhône les 6 et 13 décembre prochains.

Cette liste ? “Des personnes qui aiment la région“, a dit en préambule Christophe Castaner. Qui a ensuite détaillé les critères qui ont présidé au choix : “Des jeunes, des personnes qui ont envie de conserver la région à gauche, des gens impliqués dans la vraie vie, pas dans la politique paillettes.” “Nous sommes la gauche rassemblée“, a-t-il insisté. “Nous voulons battre la droite extrême et l’extrême droite“, ont affirmé à l’unisson les deux Christophe.

Ce qui compte ? “Les gens qui portent le programme”

Dans les faits, de jeunes militants côtoient des syndicalistes, des responsables associatifs vont travailler avec des élus actuels de la Région ou de communes du département, des universitaires avec des salariés. Le plus jeune à 24 ans ; le plus âgé pas loin de 70.

La parole était ensuite donnée aux “partenaires” politiques qui ont accepté de rejoindre la liste. “J’aime quand on sait ce que l’on fait et vers où on va“, résumait l’écologiste France Gamerre. “Ce qui compte c’est bien sûr le programme mais peut-être plus encore les gens qui le portent. J’ai ici le sentiment que l’on donne un sens aux choses”, a-t-elle conclu sous les applaudissements.



Trois questions à Cristophe Madrolle

Qui figure sur la liste que vous conduisez ?

“Cette liste, nous l’avons composée avec l’ensemble de nos partenaires politiques et bien sûr avec Christophe Castaner. Nous travaillons dessus depuis plusieurs semaines. Les derniers choix ont été faits il y a quelques jours. On y trouve des personnalités expérimentées, dont certaines étaient déjà dans la majorité sortante d’ailleurs, des jeunes, des moins jeunes, des militants associatifs, des acteurs culturels, des gens qui aiment leur région et qui veulent la défendre. Il y a un grand renouveau dans les candidats et cela me semble important pour l’avenir. Au final, il y a de l’ouverture, du dynamisme, de la compétence : c’est tout ce que j’aime.”

Vous avez un gros mois de campagne…

“Le travail sur le terrain a déjà commencé, et nous allons le poursuivre intensément ces prochaines semaines. Il s’agit pour nous à la fois de dresser le bilan de Michel Vauzelle à la tête de la Région et d’expliquer notre projet.”

Quel discours tenez-vous sur le terrain ?

“On explique que cette élection est d’une certaine façon un référendum. Voulez-vous, oui ou non, continuer à vivre dans une région solidaire et humaniste ? Ces valeurs qui sont les nôtres ne sont pas celles portées par les droites.”

Guilhem Ricavy

Grand rassemblement le 05 novembre à 19h aux Docks des Suds

5novembre

Cher(e) Camarade,
Le jeudi 5 novembre 2015 aura lieu le Rassemblement des forces vives de la Région autour de Christophe Castaner, au Dock des suds , 12 Rue Urbain V, 13002 Marseille

Lors de ce rassemblement, nous devons mobiliser tous nos réseaux de militants et de sympathisants afin de réunir des personnalités économiques, syndicales, associatives, culturelles, enseignantes… qui souhaitent participer à la démarche de Christophe Castaner pour faire émerger une Région qui sait accompagner de manière inventive tous les talents qui font le dynamisme et préparent l’avenir de Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Pour réussir ce grand événement de la campagne, nous avons besoin de toi.

Il est très important que tu nous fasses connaître les noms et les coordonnées des personnalités et porteurs de projets emblématiques de ton territoire qui seraient susceptibles de soutenir la démarche de Christophe Castaner et de ses listes.

Ce peut-être un chef d’entreprise, un responsable syndical, un président ou un administrateur d’association ou de club, un élu, un universitaire, un chercheur, un artiste, un sportif de haut niveau… Il n’a pas besoin d’avoir une renommée internationale dès lors qu’il est connu et reconnu sur ton territoire.

Tous ne viendront pas mais le seul fait de les convier est utile.

Tu dois d’ailleurs veiller à contacter personnellement ces personnes pour les convier.  Tu dois de même, d’ores et déjà, mobiliser tous les militants et sympathisants de ton territoire, tes proches, parents, amis pour que le maximum d’entre eux viennent à Marseille le 5 novembre afin de participer à cet événement.

Selon le cas, organise un covoiturage ou sollicite un bus auprès de Patrick Brico, le mandataire financier de la campagne (mandataire@castaner2015.fr).

C’est en s’organisant dès maintenant que nous créerons un bel évènement populaire faisant converger vers Marseille les forces vives de notre Région.

Sachant pouvoir compter sur ton engagement total pour la réussite de ce Rassemblement, nous restons à ton écoute,

Amicalement,

 

Jean-David Ciot

Premier secrétaire de la Fédération socialiste des Bouches-du-Rhône

 

Christophe Madrolle

Candidat du rassemblement de la gauche dans le département des Bouches-du-Rhône

Mobilisation générale – tous sur le pont jusqu’à la victoire

JDC MeetingCher(e) Camarade,

Profite de cette semaine de vacance pour préparer la dernière ligne droite de la campagne, avec notamment des opérations coordonnées de porte à porte.

Pour les opérations de porte à porte, préfère de temps en temps les actions de masse aux passages ponctuels. C’est plus efficace. Mieux vaut cibler tout un quartier, réunir une équipe répartie en plusieurs doublettes et investir ensemble ce quartier autour d’un ou plusieurs colistiers, avec un point fixe visible (un parasol, deux affiches, une table et des tracts, éventuellement une sono portable). De ce point fixe, les équipes de deux se répartissent les immeubles environnants et reviennent se regarnir au point fixe. De ce fait, tout le quartier saura votre passage, même ceux qui ne vous auront pas vu.. N’oublie pas en plus de faire un communiqué de presse avant puis après votre opération, avec quelques photos de vos équipes à l’œuvre. Bon porte à porte. Chaque opération, quelques dizaines de voix gagnées qui rattrapent notre retard…

Dans quelques jours seront disponibles, via la fédération des Bouches-du-Rhône, un document reprenant les mesures-phares portées par nos listes, ainsi qu’un accroche-porte à laisser lorsque vous passez et que vos interlocuteurs sont absents.

Contact : said.zenafi@parti-socialiste.frj.lantelme@gmail.com

Et n’oublie pas d’orienter tes contacts et ceux de tes militants vers le site http://www.castaner2015.fr,

  • pour être informés de la campagne (es-tu allé visiter le site ?)
  • afin de les inciter à s’inscrire et participer à la campagne : http://www.castaner2015.fr/participez – ou onglet « participez » en page de garde
  • ou à soutenir officiellement Christophe CASTANER et ses colistiers : http://www.castaner2015.fr/soutiens ou onglet « soutiens » en page de garde

Rappel : mobilisation générale pour faire venir militants, sympathisants et acteurs importants de ton territoire, le jeudi 5 novembre au Dock des Suds à Marseille pour le Rassemblement des forces vives de Paca autour de Christophe CASTANER et de ses équipes.

Enfin, n’oublie pas de faire connaître toutes tes initiatives de campagne avant (avec deux mots de compte-rendu après) à l’équipe régionale – juste un petit mail à mobilisation@castaner2015.fr. Certains d’entre vous le font déjà et nous les en remercions, nous attendons les autres…

Bonne campagne jusqu’à la victoire

Jean-David CIOT

Premier secrétaire fédéral

La Fédération socialiste des Bouches-du-Rhône défend le rassemblement de la Gauche pour une Métropole marseillaise plus humaine.

Le Premier secrétaire fédéral

Marseille, le mercredi 30 septembre 2015

 

COMMUNIQUE DE PRESSE

 

Jean-David CIOT, 1er secrétaire de la Fédération socialiste des Bouches-du-Rhône n’imagine pas un instant que les élus socialistes puissent faire le jeu de la droite extrême ou de l’extrême droite lors des désignations des conseillers communautaires par les conseils municipaux.

Comme l’a souligné Jean-Christophe CAMBADELIS, vendredi dernier en conférence de Presse, au siège du Parti Socialiste, entouré de Christophe CASTANER, Jean-David CIOT, France GAMERRE et Christophe MADROLLE il est nécessaire de construire les conditions du rassemblement le plus large des forces de gauche pour défendre l’intérêt général, celui de tous les citoyens.

A Aubagne, comme très souvent dans tout le département des Bouches-du-Rhône, la gauche a été unie lors des dernières municipales, puis des dernières départementales pour donner une chance aux forces progressistes, sociales et écologistes de construire un autre avenir.

Aussi, Jean-David CIOT, 1er secrétaire de la Fédération socialiste des Bouches-du-Rhône en appelle à la responsabilité de tous les élus et dirigeants des Partis composant la Gauche française pour faire de cette Métropole un lieu de considération des problèmes quotidiens des habitants et de constructions de solutions plus humaines et solidaires. C’est l’enjeu majeur de la désignation des conseillers communautaires et très bientôt des prochaines régionales.

La Fédération socialiste des Bouches-du-Rhône n’entendra pas que les socialistes du département ne soient pas exemplaires pour démontrer cette volonté de rassemblement, de respect de l’ensemble des sensibilités de la Gauche et de mise en perspective du travail commun.

CARTE. Quelles sont les communes volontaires pour accueillir des réfugiés ?

Votre commune est-elle volontaire pour accueillir des réfugiés ? Alors que les initiatives se multiplient, pour répondre à l’engagement du président de la République d’accueillir 24 000 migrants syriens et irakiens en France ces deux prochaines années, francetv info dresse la liste des villes et des villages qui se sont portés volontaires ces dernières semaines.

Pour ce faire, nous avons contacté l’ensemble des partis politiques. Seul le Parti socialiste nous a communiqué une liste de maires PS volontaires. Nous avons complété en épluchant les sites régionaux de France 3 et la presse quotidienne régionale. Nous avons bien conscience que cette liste n’est pas exhaustive, vous pouvez nous aider à la compléter à la fin de cet article.

La gauche en première ligne

La gauche en général et le Parti socialiste en particulier dirigent la majorité des villes volontaires (326). Cela s’explique à la fois par l’appel lancé par la direction du PS et par le fait que le parti est le seul à avoir dressé une liste des communes. La droite n’est cependant pas absente de cet effort pour aider les réfugiés, avec 57 villes volontaires. On trouve également un nombre non négligeable de maires sans étiquette politique (Divers, 44).

>

Méthode : les étiquettes utilisées sont celles des élections municipales établies par le ministère de l’Intérieur.

Une majorité de villes moyennes et quelques villages

Les communes volontaires sont en majorité des villes, dont beaucoup de villes de taille moyenne (entre 10 000 et 50 000). Les villages ne sont cependant pas en reste, avec 35 communes de moins de 1 000 habitants. Le Petit Poucet est l’unique commune corse volontaire : Lozzi, 123 habitants.

La Gironde en tête

Géographiquement, la Gironde (18) et la Haute-Garonne (17) sont les départements les mieux représentés dans cette liste. Ce n’est pas vraiment une surprise pour le second, puisque 11 de ses maires ont lancé ce mouvement de solidarité le 4 septembre.

Si votre commune ne figure pas sur notre carte alors qu’elle s’est portée volontaire, n’hésitez pas à nous le signaler dans l’appel à témoignages ci-dessous.