Que le gouvernement s’intéresse à Marseille plutôt qu’au plan de carrière de ses ministres

Le service presse

Marseille, le 17 janvier 2018

La prise de température par voie d’annonce dans la presse est une méthode vieille comme le monde, et l’article de la Provence du 17 janvier 2018 sur l’éventuelle candidature de Christophe Castaner à la mairie de Marseille ne leurre personne.
L’intérêt tout nouveau de Marseille pour celui qui n’y a jamais habité, n’y habite pas, siège dans les Alpes-de Haute-Provence et travaille à Paris étonne.
D’autant plus, quand on se rappelle du peu d’implication sur Marseille et les Bouches-du-Rhône de l’ancien candidat à la région il y a à peine deux ans et la perte du Conseil régional pourtant socialiste depuis 1998.
La Fédération socialiste des Bouches-du-Rhône demande au gouvernement LREM de s’intéresser à Marseille comme une terre de projets et d’actions, pas seulement comme une terre d’ambitions électorales.
Le gouvernement doit enfin donner à la métropole les moyens de réussir et de faire les investissements stratégiques en matière de transports, d’économie et d’emploi dont les habitants ont besoin.

 

Consultez les parutions presse :

http://www.go-met.com/news/federation-ps-demande-au-gouvernement-les-moyens-faire-reussir-metropole/

Communiqué du Conseil Fédéral réuni le 17 mars 2016 à 19h00 à Vitrolles

Après le 1er tour des élections régionales de décembre, en totale responsabilité, le Parti Socialiste avait clairement fait barrage au Front National en PACA en se retirant du scrutin et en appelant à voter pour le candidat des républicains, Christian Estrosi.

Le Président de Région s’était alors engagé à créer une instance consultative pour permettre l’expression de ceux qui, à gauche, lui avaient permis de battre l’extrême droite en se privant d’une représentation au sein de la collectivité. Cette volonté d’ouverture s’est concrétisée par une proposition de composition très diluée d’une Conférence Régionale Consultative où la gauche serait peu audible et où l’extrême droite serait également représentée.

De plus, le Parti Socialiste des Bouches-du-Rhône avait souhaité élever le débat sur la Métropole Aix-Marseille Provence, dans l’intérêt général de nos concitoyens, en acceptant la proposition du Président de la Métropole de participer à la construction de la nouvelle institution.

Mais lors du Conseil de Métropole d’hier, la droite du département des Bouches du Rhône a démontré clairement son sectarisme et son refus de toute discussion constructive avec la gauche. Elle a ouvertement refusé de co-construire une métropole de projets et d’idées pour privilégier de petits arrangements politiciens entre présidents de conseils de territoire.

Réuni à Vitrolles le 17 mars 2016, le Conseil fédéral du Parti Socialiste a considéré à une large majorité que ce repli sectaire et hostile, bien éloigné de l’esprit de rassemblement démocratique de décembre, ne permet pas aujourd’hui aux socialistes de participer à la Conférence Régionale Consultative.

 En prenant la décision courageuse de retirer sa liste lors des élections régionales, le Parti Socialiste avait alors clairement fait le choix de construire une opposition en dehors de l’institution régionale. Le démonstration faite hier de l’absence d’ouverture de la droite renforce cette conviction que c’est par un travail de fond aux côtés des citoyens de notre région que se dessinera une alternative politique crédible.

Au sein de la Métropole, le Parti Socialiste exercera une opposition vigilante pour défendre l’intérêt général des populations, l’équilibre des territoires et la réalisation des grands projets stratégiques de développement, contre toutes les petites négociations territoriales, les arrangements départementaux, et les transactions personnelles qui risquent de conduire cette nouvelle institution dans l’impasse.

CF 17 mars 2016

Le peuple de gauche fait barrage à l’extrémisme

JeanDavidCiot2ndTourregionales

Ce soir, je salue la mobilisation très forte des électeurs républicains de Provence Alpes Côte d’Azur, et, en premier lieu, celle des électeurs de la gauche qui se sont rendus massivement aux urnes pour faire barrage à l’extrême droite.

Après avoir porté pendant 17 ans, autour de Michel Vauzelle, des politiques d’ouverture, de liberté, et de progrès au sein du Conseil régional, la gauche a, dimanche dernier, en toute responsabilité, décidé de se sacrifier en se retirant. Cette décision prise au nom de l’intérêt général a permis à Christian Estrosi de réunir une majorité de suffrages sur son nom.

Nos concitoyens ne se sont en effet pas trompés : ils savent que, malgré les divergences existantes entre la gauche et la droite, cette dernière fait partie du camp de la République. Les positions inacceptables de la candidate extrémiste contre les droits les plus fondamentaux des individus, notamment ceux des femmes, ont été clairement désavouées par les habitants de notre région.

Si la gauche ne siègera plus au sein de l’hémicycle régional, elle continuera à faire entendre sa voix pour défendre les valeurs et les principes qu’elle a toujours défendus au service de la prospérité de notre région, de notre jeunesse et de la qualité de vie de nos concitoyens. Un travail de reconstruction d’une parole progressiste en Provence-Alpes-Côte d’Azur doit désormais s’engager pour préparer l’avenir, et le Parti Socialiste y prendra toute sa part.

Jean-David CIOT, Premier secrétaire fédéral

“Non au Front national”

Cher(e) Camarade,
Nous vous prions de trouver ci-joint le Communiqué du Bureau Fédéral, réuni Lundi 7 décembre, qui prend une position commune de l’ensemble des membres présents, toutes motions confondues.


Nous vous proposons aussi le travail d’argumentation effectué par les sections de la Communauté du Pays d’Aix-en-Provence et du Canton de Gardanne sous l’animation de Patrick NEDELEC, Secrétaire Fédéral à la Communication délégué à la Ripostes et aux Argumentaires, et de Christian ARNAUD Secrétaire de section de Simiane-Mimet, à toutes fins utiles.
Vous remerciant pour votre engagement,

 

Amitiés socialistes

 

 

Communiqué du bureau fédéral du 07 décembre 2015 by Federationps13

Non Au Front National by Federationps13

Régionales : Etre responsable et préparer l’avenir.

JDC2

Depuis 15 ans, dans notre région, la majorité de gauche a porté des politiques d’ouverture, de liberté, et de progrès autour de Michel VAUZELLE. Elle a toujours démontré que c’est en rassemblant les citoyens et en s’appuyant sur les solidarités du territoire que l’on pouvait construire un avenir, notamment pour les plus jeunes.

Tout au long de cette campagne, la liste conduite par Christophe CASTANER a défendu ce bilan et ces valeurs, refusant d’abdiquer devant le populisme ambiant. Aujourd’hui, la responsabilité du Parti Socialiste est de tout faire pour que ceux qui nourrissent la peur par la haine, qui excluent et stigmatisent des catégories entières de concitoyens du fait de leurs idées, ne franchissent jamais les portes du pouvoir régional.

En effet, le résultat enregistré ce soir par le Front National en Provence Alpes Côte d’Azur est extrêmement préoccupant pour tous ceux qui restent profondément attachés aux valeurs de la démocratie. L’extrême droite n’a, en effet, pas changé. Elle érige pour seule politique la propagation de la haine et de la division entre les Français.

Les candidats socialistes auraient eu une très forte légitimité à poursuivre le combat jusqu’au bout. Mais, suite à la réunion du Bureau National du Parti Socialiste et à l’annonce faite par le Premier Secrétaire National, je salue la décision prise par Christophe CASTANER, la seule qui s’imposait, celle du retrait face au danger extrémiste.

J’appelle également l’ensemble des électeurs républicains à faire massivement barrage à l’extrême droite, pour refuser que cette région se replie sur elle même et sombre dans la peur de l’avenir, au moment où elle dispose de tous les atouts et de toutes les intelligences pour construire durablement sa prospérité.

Réunion publique à Vitrolles

Invitation VITROLLES

Réunion publique “Une région fière dans une République forte” le mardi 1er décembre à 19 heures à la Maison de quartier des Pinchinades, à Vitrolles en présence de Loïc GACHON, Maire de Vitrolles.

Cette semaine, tous mobilisés !

 

mobilisation

Chers camarades,

Nous sommes dans la dernière ligne droite de la campagne. Les candidats, les colistiers, les responsables politiques et les secrétaires de section se mobilisent pour la victoire de Christophe Castaner les 6 et 13 décembre prochains.

Dans ce cadre, tu voudras bien prendre connaissance de l’agenda de campagne du jeudi 26 novembre au dimanche 29 novembre. Ta mobilisation à ces évènements est essentielle pour renforcer la dynamique de campagne :

 

 

 

Jeudi 26 novembre Soirée “Tous azimuts”

19h00 – Réunion publique à Rousset

En présence de :

Christophe Madrolle, Tête de liste départementale

Jean-David Ciot, Député d’Aix et du Pays d’Aix, Maire du Puy-Sainte-Réparade

Jean-Louis Canal, Conseiller régional, Maire de Rousset

Gaëlle Lenfant, Vice-Présidente du Conseil Régional, colistière

Salle des fêtes de Rousset

19h30 – Soirée Montgrand “Karim vote à gauche et son voisin vote FN”

En présence de :

Jean-David Ciot, Député d’Aix et du Pays d’Aix, Maire du Puy-Sainte-Réparade

Jérôme Fourquet, Directeur du département “Opinions et stratégies des entreprises” de l’Ifop

Joël Gombin, Membre de l’Observatoire des radicalisés politiques (Orap), politiste, chercheur associé au Centre de recherche de Sciences Po Aix (CHERPA)

Fédération socialiste des Bouches-du-Rhône, 58 rue Montgrand, 13006 Marseille

20h00 – Rencontre citoyenne avec Christophe Castaner

En présence de :

Christophe Castaner, tête de liste régionale

Sarah Soihili, colistière

Tropikal Palace – 47, boulevard Frédéric Sauvage – 13014 Marseille


Vendredi 27 novembre

19h00 – Meeting à Arles

En présence de :

Christophe Castaner, tête de liste aux élections régionales

Christophe Madrolle, Tête de liste départementale

Michel Vauzelle, Président du Conseil régional PACA


 

Samedi 28 novembre

11h00 – Café citoyen à Plan-de-Cuques « Parlons région »

En présence de :

Christophe Madrolle, Tête de liste départementale

François-Michel Lambert, Député de la 10ème circonscription

Christophe Masse, conseiller départemental

Nathalie Coutenet, Adjointe à la Mairie d’Allauch

Didier Desgrois, colistier

Salle la Belle Epoque, rue du 18 juin, Plan-de-Cuques

 

12h00 –Prière de déranger !

Journée artistique citoyenne, en réponse aux attaques de Marion Maréchal Lepen contre l’expression culturelle.

En présence de :

Christophe Castaner, tête de liste aux élections régionales

Christophe Madrolle, Tête de liste départementale

La Friche de la Belle de Mai, Marseille

 


 

Dimanche 29 novembre

18h30 – Réunion publique « Parlons région »

En présence de :

Christophe Castaner, tête de liste aux élections régionales

Christophe Madrolle, Tête de liste départementale

Gaëlle Lenfant, Vice-Présidente du Conseil régional, colistière

Frédéric Vigouroux, Maire de Miramas, Conseiller départemental

Loïc Gachon, Maire de Vitrolles

Salle Aragon, Chemin Vallon du Maire, 13240 Septèmes-les-Vallons


 

 

 

 

 

 

Rassemblement des forces vives de la gauche : unité, détermination

Meeting DOcks Regionales 05 nov 15 1

Jeudi 05 novembre, près de 500 militants et citoyens se sont retrouvés au Dock des Suds pour un grand rassemblement des forces vives de la Gauche autour de Christophe CASTANER.

Citoyens de tout âge, acteurs associatifs et militants syndicaux se sont succédé à la tribune pour apporter leur soutien au candidat de la Gauche. Certains membres du comité de soutien ont été dévoilés : le couturier Christian LACROIX, l’acteur Philippe TORRETON, Le directeur du festival d’Avignon Olivier PY, le fondateur de l’occitane en Provence Olivier BAUSSAN…

Meeting DOcks Regionales 05 nov 15 3Dans un discours émouvant et fort, Michel VAUZELLE, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur s’est félicité du choix de Christophe CASTANER pour mener cette campagne « Je ne pouvais rêver meilleur successeur ! », avant de revenir sur les valeurs qui ont guidé notre région pendant 18 années et les menaces que font peser la droite et l’extrême-droite sur notre avenir : « Il n’y a plus de frontières entre la droite et l’extrême-droite » a-t-il prévenu.

Le Président VAUZELLE profite de cet instant pour faire appel à notre humanité  : «  A celui qui tend la main parce qu’il se noit, on ne demande pas ses papiers ni s’il est musulman ou catholique […] Nous sommes dans une communauté de destin avec les peuples de la méditerranée ».

Meeting DOcks Regionales 05 nov 15 4C’est sous des applaudissements soutenus d’un public fier des 3 mandats passés sous sa présidence que son intervention c’est conclu en passant le relais au nouveau candidat. Christophe CASTANER dont l’intervention est marquée de sa détermination, du sérieux de l’enjeu pour cette région, tout en conservant une pointe d’humour qui lui aie personnelle.

Il a notamment souligné les dérives du FN : « Marion-Maréchal le Pen a participé à une réunion le 30 mars 2014 aux côtés d’anciens SS, antisémites, racistes et xénophobes […] 11 m d’euros versés par les oligarques russes liés à Vladimir Poutine acquis après de négociations conduites par Marion-Maréchal le Pen. Nous sommes confrontés ici à un parti Front national qui est désormais le parti du dessein impérial russe. »

Le candidat de la droite s’est aussi vu mettre face à ses responsabilités « Estrosi c’est la banalisation du discours de l’extrême droite. Il ne cesse de préparer un nid douillet au Front National […] Comment peut-on voter un homme qui parle de « cinquième colonne islamiste » ?? »

Christophe CASTANER a par la suite présenté son ambition pour la région : « Ce soir, je vous invite à entrer avec moi dans un monde moderne. Qui n’a pas peur et ne se repli pas sur lui-même […] Le projet que nous proposons prépare une région forte et fière. Mais il est porteur avant tout de valeurs. […]Ce projet s’adresse à tous les habitants de PACA. Il fixe l’exemplarité pour les services publics et pour les élus. »

Ovationnés Christophe CASTANER, Michel VAUZELLE, Christophe MADROLLE, et les autres têtes de liste départementales se sont rejoint sur la scène pour entonner la Marseillaise, avant de chanter avec le public une chanson très symbolique par sa charge d’émotion, la « Bella Ciao ».

Meeting DOcks Regionales 05 nov 15 2

REVIVEZ LA REACTION DE JEAN-DAVID CIOT Premier secrétaire fédéral

Jean-David CIOT au meeting de Christophe CASTANER par presseps13
REVIVEZ LA REACTION DE CHRISTOPHE MADROLLE, tête de liste départementale

 


Christophe MADROLLE au meeting de Christophe… par presseps13