A l’occasion de la clôture de leur séminaire de travail, à l’initiative du sénateur Patrick Kanner et de la sénatrice Samia Ghali, en présence d’Olivier ...
Cher.e camarade, A seulement 7 mois d’un scrutin européen qui sera difficile pour la Gauche pro-européenne, nous voulons agir dans un esprit collectif autour d’une ...
Communiqué de presse 13/09/2018 Marie-Arlette Carlotti (ancienne Ministre chargée des personnes handicapées et de la lutte contre l’exclusion) Ségolène Neuville (ancienne Secrétaire d’Etat chargée des ...
Les socialistes des Bouches du Rhône proche du texte d’orientation de Stéphane Le Foll étaient réunis aujourd’hui en séminaire à Vitrolles en présence du Maire ...
La première secrétaire fédérale du parti socialiste des Bouches-du-Rhône, Nora Mebarek, a lancé ce soir l’université de rentrée “Nos causes communes” initiée par Emmanuel Maurel. ...
Les socialistes des Bouches du Rhône s’engagent dans une rentrée politique dense et dynamique. En effet, ce n’est pas moins de trois des quatre candidats ...
Nouvel arrêté licence Il y a quelques semaines, le projet d’arrêté licence du gouvernement était porté au public. Il s’avère que les nombreuses mises en ...
Après le renvoie, à la rentrée  de l’annonce du Plan pauvreté, il est encore temps de faire comprendre à E Macron qu’il commet une erreur ...
Groupe “Pour une commune solidaire” (communistes et partenaires) et Groupe socialiste Pourquoi la Loi ELAN (évolution du logement, de l’aménagement et du numérique) n’est pas ...

Du côté des sections

Adhérez au Parti Socialiste !

Adhérez !

Suivez la Fédération sur facebook

Facebook par Weblizar Powered By Weblizar

Simone Veil, une femme de combat

Au moment ou la construction européenne est plus que jamais un enjeu déterminant pour l’avenir de nos sociétés, le parti socialiste des Bouches-du-Rhône s’associe à l’ultime hommage qui est rendu à Simone Veil qui entre au Panthéon avec son mari Antoine, dimanche 1er juillet.

Les replis identitaires, l’indifférence face aux crises migratoires, font résonner ici et la cette petite musique qui pourrait bien réveiller « la bête immonde ». Alors, le parcours exceptionnel de cette grande républicaine qui a connu la déportation dans les camps nazis, porte en lui des symboles essentiels et nous ramène au devoir de mémoire.

Magistrate, ministre, militante… Simone Veil a mené une vie de combats, dont celui du droit des femmes. Le 26 novembre 1974, devant une Assemblée essentiellement masculine, elle se tient droite et fière de présenter une loi qui deviendra historique : le droit à l’IVG.

En 1974, pour la première fois sous la Vème République, une femme devenait ministre de plein exercice. En 1979, elle devient la première femme présidente du Parlement européen. Elle sera la cinquième femme à faire son entrée au Panthéon.

De l’arène politique au Conseil constitutionnel jusqu’à l’Académie française, Simone Veil a incarné une certaine idée de la France. Alors, au-delà des clivages politiques, nous, socialistes saluons en Simone Veil une noblesse politique et une droiture morale qui, avec ses combats et ses accomplissements, resteront un exemple pour les générations à venir.

Merci Montgrand !

Les socialistes des Bouches du Rhone s’apprêtent à quitter leur siège de la rue Montgrand à Marseille.
À cette occasion, la Fédération invite tous les camarades à une soirée conviviale dans ce lieu historique pour les militants.
En attendant d’écrire une nouvelle page de notre histoire commune, venez nombreux dire “Au revoir Montgrand”!

« Trop c’est trop ! » La réaction de Nora MEBAREK, Première secrétaire fédérale du Parti Socialiste des Bouches du Rhône, au mépris assumé* d’Emmanuel MACRON envers les français les plus démunis.

« Après l’hypocrisie et la faute morale d’Emmanuel MACRON envers les hommes et les femmes qui souffrent à bord de l’Aquarius, au mépris des règles humanitaires les plus élémentaires, cest au tour des français les plus démunis d’être à nouveau stigmatisés par le Président de la République », indique la Première secrétaire fédérale du PS13.

« Cette façon de juger les français selon leur niveau de richesse ou leur place dans la cordée, devient tout simplement indécente. Trop c’est trop ! »

« La République est le contraire d’une société de classe ! » indique Nora MEBAREK.

« Les minimas sociaux ne sont pas faits pour servir de levier à une recherche d’emploi ou une élévation dans l’échelle sociale. Ils sont la traduction concrète de la solidarité républicaine envers les plus démunis de notre société. Cette solidarité républicaine honore la France et comme leurs noms l’indiquent, ils sont le minimum que la République puisse faire pour les français qui souffrent de précarité économique et sociale en 2018. »

« Et le « pognon » donné aux français les plus riches, c’est pas dingue ça ? » conclut la Première fédérale.

La Fédération du Parti Socialiste des Bouches-du-Rhône soutient la marche unitaire du 9 juin 2018 « Aix-en-Provence, terre d’accueil, de solidarités et de résistance » et invite ses camardes à rejoindre les rangs des manifestants.

Aix-en–Provence connaît une montée des violences de l’extrême-droite et une tentative de transformation de sa mémoire par des groupes réactionnaires. C’est oublier que les étranger.e.s, modestes ou glorieux, sont nombreux à avoir fait l’histoire de cette grande ville des Bouches du Rhône. Leurs noms, célèbres, sont inscrits dans ses rues :

le peintre Jean Baptiste Van Loo, dont les ancêtres sont arrivé.e.s  de Hollande

le scientifique Gaston de Saporta, d’une famille venue de Saragosse au XVIIe siècle

le musicien André Campra,  fils d’un piémontais et d’une mère aixoise

le romancier Emile Zola, au père ingénieur, immigré vénitien

le compositeur Darius Milhaud, descendant d’immigrés vénitiens (juifs du pape) ou encore

le peintre Pierre Vasarely, venu de Hongrie.

Avec les associations, syndicats, partis et progressistes aixois, la Fédération du PS 13 invite tous les républicains à  célébrer l’identité aixoise, faite de partage, de vie, et non celle de défilés aux flambeaux ou de simulacre de solidarités, ni celle qui prend racine dans les différentes migrations, dans les peuples et des cultures très divers et qui a su résister aux nazis et aux collaborateurs.

samedi 9 juin 2018  10 h 

place des martyrs de la resistance à aix,

Marchons dans ces traces d’accueil, de solidarités de résistance.

Signataires: ​

Aix Solidarité, ARAC, ATMF, ATTAC, Les Déconnomistes, CLA FCPE, Ensemble !, CFDT, EELV, Visa 13, CGT, FSU, Génération·s, La France insoumise, Ligue des Droits de l’Homme, MJS, Osez le féminisme ! 13, Partit occitan, Parti communiste français, Parti Socialiste, Résister Aujourd’hui, Solidaires 13.

Des instances entièrement renouvelées pour la Fédération PS 13

Ce 31 mai, le Conseil Fédéral du PS des Bouches du Rhône est réuni dans un quartier de Vitrolles pour valider la composition de ses différentes instances, en présence notamment de la Première secrétaire fédérale, Nora Mebarek, des membres du Bureau fédéral, du Conseil fédéral, des responsables de pôles et des secrétaires fédéraux.

Tout est désormais en place pour entamer le travail de reconstruction qui attend les militants socialistes.
C’est ainsi qu’une nouvelle feuille de route sera soumise à validation avant l’été, lors d’un prochain Conseil Fédéral.
Durant cette même période, la Fédération organisera le déménagement de son siège, dans un nouveau quartier de Marseille. À suivre !

Loi ELAN : retrouvez notre contre-projet

Cher.e camarade,

Tu trouveras ci-après le contre-projet logement élaboré conjointement par nos groupes parlementaires, que nous avons présenté ce matin lors d’une conférence de presse.

Le projet de loi ELAN sera examiné à partir de ce soir en séance publique à l’Assemblée nationale et présente des mesures intolérables : vente à la découpe des logements sociaux, assouplissement de la loi SRU, contournement des maires, aggravation de la ghettoïsation …

Comme nous l’avons fait régulièrement depuis un an, nous ne nous sommes pas limités à une opposition de témoignage, mais nous avons voulu faire la démonstration qu’une autre voie crédible est possible. C’est le sens de notre contre-projet, qui permet de renforcer les communes les plus pauvres, de lutter contre les ghettos urbains et de faire avancer la mixité sociale. Nous sommes les opposants-proposants.

N’hésite pas à communiquer notre alerte et nos contre-propositions aux maires – socialistes ou non – ainsi qu’aux associations de locataires de ton territoire, et à diffuser nos messages sur les réseaux sociaux.

Amitiés socialistes,

Olivier Faure

Premier secrétaire du Parti socialiste

Loi ELAN : retrouvez le contre-projet des socialistes !

Faisons-nous entendre sur les réseaux sociaux

Avec le hashtag #ELAN n’hésite pas à partager notre contre-projet !

Tu peux aussi :

–> partager le tweet du Parti ou notre post Facebook

–> partager le tweet d’Olivier Faure, Premier secrétaire, ou son post sur Facebook

–> partager le tweet de Valérie Rabault, députée et présidente du groupe Nouvelle Gauche à l’Assemblée nationale

–> partager le tweet de Boris Vallaud, porte-parole

–> partager le tweet de Gabrielle Siry, porte-parole

Journée nationale de la résistance

* En cette Journée nationale de la résistance, la Fédération du Parti socialiste des Bouches du Rhône invite tous ses camarades à participer aux commémorations organisées dans les communes du département, en respect et hommage au programme républicain qui nous a été légué par le Conseil National de la Résistance.*

 Le programme d’action de la Résistance de 1944 a conduit à la mise en œuvre de réformes économiques, sociales et politiques posant les bases du modèle social français.

Au lendemain de la seconde guerre mondiale, les grandes réformes issues du Conseil National de la Résistance ont tracé un plan complet pour notre Nation où les intérêts privés sont subordonnés à l’intérêt général : sécurité sociale, comité d’entreprise, droit du travail, niveau de salaire garanti, mobilité et aménagement du territoire, accès à l’éducation pour tous, solidarité et dignité pour tous les citoyens.

Courage mais aussi défense de la République et souci constant de la justice, de la solidarité, de la tolérance et du respect d’autrui sont toujours, en 2018, les valeurs qui guident les militants du Parti socialiste.

Aussi, en ce printemps de lutte sociale pour la défense du maintien des services publics, dans une France qui s’interroge sur les valeurs qui doivent la conduire vers la prospérité et la Paix, la Fédération du Parti socialiste 13 invite tous les citoyens à commémorer ce dimanche 27 mai, l’héritage républicain et les valeurs, toujours d’une grande actualité, du Conseil National de la Résistance.

Nora MEBAREKPremière fédérale du Parti socialiste13

Parcoursup : une loterie qui renforce les inégalités sociales

Aujourd’hui, depuis 18 heures, près de 400 000 futurs bacheliers et étudiants se retrouvent sans réponse à leurs vœux. Cela représente environ 50 % des candidats inscrits à Parcoursup, la nouvelle plateforme d’accès à l’enseignement supérieur. Ce chiffre extrêmement préoccupant plonge des centaines de milliers de familles, parents et lycéens, dans l’attente angoissée et incertaine du résultat en pleine période de préparation du baccalauréat.

Le Parti socialiste partage leurs préoccupations et exige du gouvernement des réponses. Avec cette réforme, le gouvernement a suscité des attentes légitimes. Cette réforme, précipitée et sans moyens suffisants, ressemble à bien des égards à une gigantesque improvisation.

Cette sélection se fait dans une totale opacité, les critères différant d’une université à l’autre.

Avant, les étudiants choisissaient leur formation. Désormais, ce sont les formations qui choisissent leurs étudiants. Pour la première fois, l’obtention du baccalauréat n’est plus un passeport pour l’enseignement supérieur.

Le Parti socialiste dénonce l’abandon de l’ambition républicaine d’une université pour tous. La priorité n’est plus donnée à la démocratisation de l’enseignement supérieur. Parcoursup, loin de réduire les inégalités sociales, les renforce en opérant une rupture dans l’égalité républicaine entre les candidats à l’enseignement supérieur.

Le Parti socialiste déplore l’organisation de cette grande loterie à l’échelle nationale qui transforme le parcours de l’étudiant en parcours du combattant.

Olivier Faure, Premier secrétaire du Parti socialiste
Jean-Marc Germain, secrétaire national en charge de l’École, la Formation tout au long de la vie, la Culture et l’Éducation populaire

 

Ensemble Pour Le Service Public

Bonjour à toutes et à tous,

Le 22 mai, nous vous appelons toutes et tous à vous mobiliser lors des manifestations unitaires qui auront lieu dans toute la France !

Fidèle à son histoire, il est du devoir du Parti socialiste, de ses militantes et de ses militants, d’être aux côtés des syndicats ce mardi 22 mai. Encore une fois nous nous engageons en faveur d’un service public mis à mal par le Gouvernement.

Gel du point d’indice, réforme de la SNCF, et surtout, la suppression aveugle et idéologique de 120 000 postes de fonctionnaires, alors que nombre de services ont vu leurs moyens réduits à peau de chagrin. Toutes ces décisions relèvent de l’arbitraire, ont été prises sans aucune négociation et ne s’appuient sur aucune donnée concrète. Elles sont guidées par une recherche forcenée d’économies budgétaires visant à compenser les cadeaux fiscaux faits aux plus riches.

Le Parti socialiste milite pour une fonction publique de qualité, utile à tous nos concitoyen.ne.s, dans tous les territoires de la République.

Aussi, mardi 22 mai rassemblons-nous lors des manifestations !

Marseille : Rendez vous à 10 h devant le club Pernod
Arles : Rendez vous à 10 h 30 place de la République

Macron, un an après : la promesse était celle d’un nouveau monde, la réalité est celle d’une nouvelle droite

 Bonjour à toutes et à tous,

Emmanuel Macron avait promis un nouveau monde, il montre une fois de plus qu’il a créé une nouvelle droite.

En quelques jours, Emmanuel Macron et son Gouvernement ont réussi de nombreuses prouesses : fin de l’exit taxe qui supprime une créance de 800 millions d’euros, nouvelles économies de 900 millions d’euros sur l’hopital, blocage du congé parental au niveau européen, stigmatisation de nos concitoyen.ne.s choqué.e.s par la baisse des APL, réforme constitutionnelle muselant le Parlement, une amitié déconcertante avec Donald Trump, etc.

Les Français.e.s demandent de l’écoute, du dialogue et du respect. A ce jour, En Marche, leur oppose le mépris. Le Gouvernement persiste dans ses réformes ultra-libérales, et s’enferme dans un dialogue avec celles et ceux qui le soutiennent.

Un an après l’élection présidentielle, travaillons ensemble pour une alternative vraiment de gauche, vraiment réaliste.

A bientôt,

Olivier Faure

Premier secrétaire du Parti socialiste