Résumé de la Grande Convention de la Belle Alliance Populaire

20161203-gcbapC’est le 3 décembre dernier que s’est tenu à Paris la Grande Convention de la Belle Alliance Populaire. Plus de 100 camarades des Bouches-du-Rhône se sont déplacés pour assister à cette grande rencontre militante.

Cette convention a permis de faire un compte rendu sur le quinquennat de l’actuel Président de la République, François Hollande. Ses réussites ont été soulignées avec une ovation de la part des 3000 militants sur les lieux. Plusieurs ministres et membres de la gauche se sont exprimés sur la radicalisation du discours de droite. Najat Vellaud-Belkacem, Ministre de l’Education nationale; de l’Enseignement supérieur et de la Recherche a d’ailleurs fait une allocution très sentie sur le programme d’éducation de la droite, décriant son aspect régressif et conservateur: https://www.dailymotion.com/video/x54g29k_najat-vallaud-belkacem-alerte-sur-le-programme-de-la-droite-pour-l-ecole_news#tab_embed. Pour revivre la journée en vidéo, cliquez sur le lien suivant: http://www.parti-socialiste.fr/revivez-grande-convention-nationale-de-belle-alliance-populaire-samedi-3-decembre/ 

Dans les Bouches-du-Rhône, les politiques de François Hollande ont eu des impacts majeurs et positifs. Plus de 21 000 emplois ont été créé dans le département et un optique jeunes a été pris en compte par la création de plus de 6 300 emplois d’avenir. Environ 251 000 foyers ont bénéficié de baisses d’impôt importantes et plusieurs personnes ont bénéficié d’une augmentation des prestations sociales. Le secteur des entreprises a été soutenu par des programmes d’aide au développement et au financement pour favoriser le développement de l’économie dans les Bouche-du-Rhône. Six maisons de services publics ont été créé et les installations de production d’électricité solaire ont progressé de 166% depuis 2011. Enfin, 317 mariages pour tous ont été célébré sur le territoire.

Conseil National Education du 21 02 2015 par Jean-Paul Bérard.

Conseil National Education du 21 02 2015 par Jean-Paul Bérard.

Conseil  National  Education le 21 02 2015 à 10 heures au siège du Parti Socialiste par Jean-paul Bérard

Secrétaire fédéral Education, Enseignement supérieur et Recherche

Fédération socialiste des Bouches-du-Rhône

 

Nous nous sommes retrouvés pour une réunion dont le thème principal  était : « école et cohésion républicaine » . Mais nous avons abordé d’autres  problèmes en particulier la place de l’ éducation dans la campagne des départementales. Ces échanges entre secrétaires fédéraux  et nationaux venus de toutes les régions de France furent très intéressants. Un compte-rendu détaillé sera transmis .

Le parti socialiste a organisé une quinzaine de la laïcité qui vise à aider les sections à préparer des réunions sur les questions de laïcité et de cohésion républicaine.

Un kit très intéressant comprenant un ensemble de documents – textes de référence, tracts, affiche-types – a été distribué lors de la réunion des secrétaires de section, le 1er février.

Ce kit va nous être transmis pour en faciliter la diffusion.

Pour la fédération socialiste des Bouches-du-Rhône, j’ai insisté sur 3 points :

1)    Dans le cadre de la redéfinition de la carte des Réseaux d’Education Prioritaire des problèmes sont survenus. Par exemple , l’école d’Airbel, en Zone de Sécurité Prioritaire ne faisait pas partie de l’Education Prioritaire car l’école ne dépendait pas d’un collège inscrit en REP . Il m’a été demandé d’intervenir. Ce que j’ai fait après avoir demandé un état des lieux précis . Ceci a été corrigé.

Le collège Château Forbin et d’autres écoles en sont aussi exclus bien qu’ils concentrent beaucoup de difficultés sociales et économiques, ce qui nécessiterait une intervention plus forte de l’Etat pour corriger ces inégalités .

Des représentants de parents,d’élèves m’ont demandé d’intervenir. je leur ai demandé de me fournir des indicateurs précis concernant le suivi social des familles, le pourcentage d’élèves résidant en ZUS, le pourcentage de boursiers, , le nombre d’élèves en retard d’un an ou plus à l’entrée en 6 ème, ainsi que d’autres éléments . J’ai transmis ces informations au Ministère.

Ces actions ainsi que celles d’autres ont permis de corriger les difficultés.

Le rectorat a ainsi publié un communiqué de presse le 20 février 2015.

« La politique mise en œuvre au travers de l’éducation prioritaire vise ainsi à corriger

l’impact néfaste des inégalités sociales et économiques sur la destinée scolaire. L’un des objectifs est de renforcer l’action pédagogique et éducative dans les écoles et établissements des territoires qui rencontrent les plus grandes difficultés sociales.

La refondation de l’éducation prioritaire vise également à adapter la carte des réseaux (REP et REP+) à la réalité sociale et scolaire des territoires.

 

A cet effet, une nouvelle carte, construite sur la base de critères objectifs, sera en vigueur à rentrée scolaire 2015 et sera révisée tous les quatre ans.

Dans l’esprit de la refondation de l’éducation prioritaire, l’autorité académique a établi un label « éducation accompagnée »qui bénéficiera aux écoles et établissements qui ne seront pas labellisés éducation prioritaire à la rentrée 2015 mais dont les indicateurs sociaux témoignent de la nécessité de disposer de moyens supplémentaires au droit commun.

Ce label académique « éducation accompagnée » intègre , sur une période de quatre ans,l’allocation progressive des moyens prévue dans la refondation de l’éducation prioritaire. Il permettra aux écoles et établissements concernés de bénéficier de tout ou partie des dispositions  prévuesdans l’éducation prioritaire.

La liste des établissements concernés dans le département des Bouches-du-Rhône a été donnée :

Ecole primaire Honoré Carbonel, école primaire Jean Cocteau, école maternelle Honoré Carbonel, école maternelle Jean Cocteau(Saint Victoret), école primaire de la montée des Accoules, école maternelle neuve Sainte Catherine, collège Château Forbin, école primaire de la Millière, école maternelle de la Millière, école maternelle et primaire de la Rouguière, école de Saint Jérome Susini, école primaire t maternelle Cabanes, école maternelle et primaire la Baume, école maternelle et primaire des calanques de Sormiou, école maternelle de la Soude.

 

2)    La situation dans les 2 écoles de la Castellane qui est la conséquence d’années de politiques sociales dévastatrices. Le quartier est un ghetto ouvert dans lequel sont concentrés des immigrés anciens et plus récents avec des personnes présentes depuis de nombreuses années. Le tissu associatif délaissé ne suffit plus à faire face. Un collectif s’est constitué. Il demande à l’ Etat le désenclavement du quartier, la mise en sécurité des habitants, la reconquête du territoire, …

A la mairie de Marseille, il est demandé entre autres l’entretien des locaux, la mise aux normes des systèmes de sécurisation des écoles… A l’Education Nationale, il est demandé le remplacement des enseignants absents, des effectifs bloqués à 20 par classe, plus de médecins et d’infirmières scolaires , ….

 

3)    La mise en place des TAP à Marseille, la préparation du PEDT avec un choix très limité pour les Conseils d’école , la  place du comité de suivi et l’aspect financier (2 euros par séance) avec possibilité de gratuité .

Il a été souligné l’aide importante de l’ Etat et de la CAF

 

En complément, il a été rappelé que la commission Nationale Education a élaboré une Contribution thématique : éducation et laïcité . Il nous est demandé de la diffuser largement au sein des fédérations.

Dans une société rongée par les replis identitaires et les communautarismes, comment l’éducation peut-elle contribuer à promouvoir à redonner du sens à la laïcité ?

http://congres.parti-socialiste.fr/contributions/education-et-laicite

27/02/2015

Congrès : attention, vous avez jusqu’au 06 février pour déposer vos contributions !

congrsConformément à la circulaire nationale n°1395 du Parti socialiste, les contributions générales et thématiques doivent être déposées auprès du secrétariat national à la coordination au plus tard le vendredi 06 février à minuit par l’intermédiaire d’un formulaire accessible sur le site Internet du Parti : http://www.parti-socialiste.fr/congres-poitiers. (Attention, les contributions générales sont limitées à 97 000 signes, et les contributions thématiques à 25 000).

Ces contributions seront enregistrées le 07 janvier par le Conseil national d’enregistrement des contributions générales et contributions thématiques au cours duquel seront mise en place la Commission nationale et les commissions fédérales de préparation du Congrès.

Prochaines dates du Congrès :

Samedi 11 avril 2015 : Conseil national de synthèse

Jeudi 21 mai : Vote des adhérents sur la (les) motion(s)

Jeudi 28 mai : Vote des adhérents pour le (la) Premier(e) secrétaire national(e)

Vendredi 29, samedi 30 et dimanche 31 mai : Congrès fédéral

Vendredi 5, samedi 6 et dimanche 7 juin : Congrès national

 

Benoit Hamon à la Fédération des Bouches-du-Rhône

Benoît Hamon, député de la 11ème circonscription des Yvelines viendra débattre avec les militants et sympathisants de la fédération des Bouches du Rhône :

Mercredi 28 janvier à 18h30

Ancien ministre délégué à l’Economie Sociale et Solidaire puis ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, il abordera avec nous l’avenir de la gauche et ses responsabilités tant au niveau international que sur la situation économique et sociale de notre pays.
Pour toute information :

Contact : Marion Pigamo

mpigamo@gmail.com

http://www.benoithamon.fr

https://www.facebook.com/hamonbenoit

19/01/2015

Le 17 janvier, premier grand-rendez vous de l’année 2015 de la Fédération

PS.BdR
Samedi 17 janvier 2015, la Fédération socialiste des Bouches-du-Rhône organise son séminaire fédéral annuel des secrétaires et trésoriers de section, et une formation fédérale à destination des candidat(e)s aux élections départementales des 22 et 29 mars 2015.

Ce rendez-vous s’inscrit dans la dynamique fédérale globale de mobilisation, engagée depuis la relance de la fédération, il y a plusieurs mois. La Fédération reprend sa position d’outil politique au service des militants qui permet d’accompagner chaque campagne électorale en coordonnant et en s’appuyant sur le travail des sections.

Sous l’égide de Jean-David Ciot, Premier secrétaire fédéral, Ludovic Girard et Louisa Hammouche, secrétaires fédéraux à l’impulsion et la rénovation des sections, le séminaire des secrétaires de section permettra d’organiser la vie fédérale et de préparer les prochaines échéances électorales.

La formation fédérale des candidat(e)s aux élections départementales, animée par Jean-David Ciot, Premier secrétaire fédéral, et Frédéric Vigouroux, secrétaire fédéral aux élections, propose d’aborder différents aspects de la campagne électorale : comptes de campagne, organisation, communication, outils …

16/12/2014