COMMUNIQUE: La République est sauve, le travail commence pour le nouveau Président.

Le service de Presse

                                                                                                                       A l’attention des rédactions

                                                                                                        Marseille, le dimanche 7 mai 2017

 

COMMUNIQUE DE PRESSE

 

Objet :     La République est sauve, le travail commence pour le nouveau Président.

 

Malgré l’absence de leur candidat, les socialistes se sont mobilisés pour faire vivre la démocratie en étant nombreux dans les bureaux de vote pour aider à la bonne organisation du scrutin.

Ce soir, la République est donc sauve. Emmanuel MACRON, le nouveau président de la République va avoir fort à faire pour construire les conditions d’une concorde du peuple français. Elle doit nous permettre de lutter contre les replis identitaires et démagogiques qui s’enracinent dans les difficultés de la vie et les souffrances vécues par beaucoup de nos concitoyens.

Ce serait un renoncement que de laisser l’extrême droite se banaliser. Cela  nous impose à tous un devoir de résultats pour offrir un avenir meilleur à la France et à son peuple. Portant depuis de nombreuses années une aspiration réformiste et progressiste, les socialistes prendront toute leur part dans la constitution d’une espérance autour d’une majorité de progrès.

2e Tour Primaires Citoyennes 2017: Résultats

ConvNat 3.0

Pour le second tour de la Primaire, la mobilisation de plus de 800 camarades et citoyens a permis la tenue de 236 bureaux (78 sur Marseille) de votes répartis dans 87 lieux (16 sur Marseille) de l’ensemble du territoire départemental.

Conjuguant la solidarité des Partis partenaires et des camarades, des lieux de vote ont pu être ouverts à Châteaurenard ou à Orgon permettant l’accueil de 824 électrices et électeurs.

 

Voici le tableau résumé des résultats dans les Bouches-du-Rhône pour le 2e tour des Primaires Citoyennes:

résultats BdR

Rappelons que la Fédération socialiste des Bouches-du-Rhône est l’une des 10 seules fédérations à avoir ouvert plus de bureaux de votes qu’en 2011.

 

 

La Fédération socialiste des Bouches-du-Rhône ratifie sa liste de candidats à l’investiture socialiste pour élections législatives des 11 et 18 juin 2017.

Aujourd’hui, samedi 10 décembre, 101 délégués des sections étaient convoqués en Convention Fédérale, rue Montgrand, afin de se prononcer sur les résultats du scrutin de consultations des militants de Jeudi soir dernier.

Cette matinée animée par Stéphane MARI, Secrétaire Fédéral à la Communication, s’est déroulée en deux parties. Dans un premier temps les camarades se sont vus présenter cinq rapports sur la tenue Des Etats Généraux des circonscriptions qui ont permis à Jean-David CIOT Premier secrétaire de la Fédération socialiste des Bouches-du-Rhône de rencontrer plus de 400 adhérents et sympathisants du Parti Socialiste.

Tout au long de l’année, le Premier secrétaire des Bouches-du-Rhône a effectué une tournée des territoires qui a commencé le 12 mars 2016 par la Penne-sur-Huveaune. Ainsi, après avoir rencontré les Secrétaires des sections des 9ème et 10ème circonscriptions, avec la cinquantaine de militants présents et Marion Fontaine, Universitaire, ils ont pu débattre autour du thème : « Etre républicain aujourd’hui »

C’est Christian ARNAUD, Secrétaire de section de Simiane qui a présenté la séance de Saint-Cannat, du 26 novembre 2016, qui réunit près de cinquante adhérents et sympathisants pour débattre sur : « l’Economie locale et emploi : Accueillir l’innovation ».

Stéphane PAILLHOUS, conseiller fédéral et membre de la section d’Istres, a présenté le contenu des discussions du 28 avril 2016, sur « La décentralisation ou l’action législative de Gaston Defferre pour la promotion des libertés locales ». C’est lors de cette présentation que Patrick MENNUCCI et Jean-David CIOT ont pu présenter l’actualité de leurs travaux parlementaires communs sur la Métropole.

Pour sa part, Emilien GOGUEL-MAZET, Secrétaire Fédéral aux réseaux sociaux et Jeune élu de Septèmes-les-Vallons est revenu sur les Etats Généraux des 11ème et 14ème circonscriptions et le débat autour des nouveaux défis de la macroéconomie mondiale, animé par Alain CARTAPANIS, universitaire, le 23 avril 2016 dernier.

C’est Antoine CORTES, Secrétaire Fédérale aux Droits et libertés qui s’est illustré sur une présentation de l’action du gouvernement depuis 2012, que Razzy HAMMADI, porte-parole du Parti Socialiste avait effectué devant plus de cent camarades de Marseille.

Enfin, la matinée s’est achevée sur un débat autour de la désignation des candidats aux élections législatives, et la ratification des résultats du scrutin du 8 décembre 2016. Enregistrant une seule contestation sur la 1ère circonscription, Jean-David CIOT Premier secrétaire de la Fédération socialiste des Bouches-du-Rhône a soumis au vote de la Convention Fédérale la liste des candidats à l’investiture socialiste suivante :

  • 1ère circonscription : Gérard OREGGIAS
  • 2ème circonscription : Annie LEVY-MOZZICONACCI
  • 3ème circonscription : Anne DI MARINO
  • 4ème circonscription : Patrick MENNUCCI
  • 5ème circonscription : Marie-Arlette CARLOTTI
  • 7ème circonscription : Henri JIBRAYEL
  • 9ème circonscription : Stéphanie HARKANE
  • 11ème circonscription : Gaëlle LENFANT
  • 12ème circonscription : Isabelle ROVARINO
  • 14ème circonscription : Jean-David CIOT
  • 16ème circonscription : Nora MEBAREK

Les camarades l’ont très majoritairement adopté avec seulement 8 voix contre, validant ainsi la consultation des adhérents comme le prévoit les statuts et règlement intérieur du Parti Socialiste. La ratification définitive appartenant à Convention Nationale qui sera réunie le 17 décembre à Paris.

Compte-rendu des Etats Généraux 2016

La Fédération socialiste des Bouches-du-Rhône s’est engagée à faire remonter la parole des militants du Parti Socialiste, de l’ensemble de la Gauche et de ses sympathisants afin de préparer un programme cohérent et répondant aux attentes des citoyens, dans la perspective des élections présidentielles et législatives de 2017.

Les États Généraux des circonscriptions organisés par la Fédération socialiste de Bouches-du-Rhône ont débuté au mois de mars 2016 et se sont clôturés au mois de novembre 2016. Les comptes-rendus de ces États Généraux seront relatés lors de la Grande Convention Fédérale, prévue pour le 10 décembre 2016.

Ainsi, depuis le début de l’année, Jean-David Ciot, Premier secrétaire de la Fédération socialiste des Bouches-du-Rhône, est allé à la rencontre de tous les secrétaires de section réunis lors de ces États Généraux des circonscriptions. Il a ouvert aussi des assemblées aux adhérents de la Fédération socialiste des Bouches-du-Rhône ainsi qu’aux sympathisants de la Gauche. Jean-David Ciot les a conviés pour discuter de débats de fond, mais aussi pour ouvrir le dialogue sur des questions plus larges en accueillant différents invités spécialisés sur des thématiques qui s’allient avec l’actualité.

9-10

La tournée a débuté dans les 9e et 10e circonscriptions où le Premier Secrétaire Fédéral Socialiste, Jean-David Ciot et le président du Conseil Fédéral, Frédéric Vigouroux invitaient les secrétaires de section pour faire une revue de l’actualité. Après cette réunion, les élus ont été rejoints par une cinquantaine de camarades pour participer à une assemblée générale de militants. Enfin, la thématique « Être républicain aujourd’hui? » a été abordée avec la conférencière Marion Fontaine, historienne, maître de conférences à l’Université d’Avignon et spécialiste dans l’histoire des gauches en France. Le député écologiste des Bouches-du-Rhône, François Michel Lambert, est aussi intervenu au cours de ces Etats Généraux de circonscriptions.

 

11-14

Puis, une autre journée d’États Généraux des circonscriptions a été tenu au mois d’avril. Jean-David Ciot a rencontré les secrétaires de section des 11e et 14e circonscriptions pour dialoguer sur l’actualité et la politique de leur territoire respectif. Ils ont ensuite ouvert l’événement. Plus de 70 camarades se sont mobilisés pour écouter André Cartapanis, professeur de sciences économiques à Science Po Aix, débattre sur « Les nouveaux défis de la macroéconomie mondiale ».

 

 

 

8-12-13

C’est au mois de mai qu’ont eu lieu les EGC des 8e, 12e et 13e circonscriptions. L’événement a été teinté par la célébration de l’hommage pour les 30 ans de la disparition de l’ancien maire de Marseille, Gaston Deferre. Jean-David Ciot a tout d’abord écouté les rapports des secrétaires de section de Marseille-Est, abordant entre autres la préparation des législatives 2017.C’est tous ensemble qu’ils ont accueilli un rassemblement militant d’au moins 70 camarades en compagnie de Jean-Pierre Maggi, Député-Maire de Velaux, et de Frédéric Vigouroux, conseiller départemental. Ils ont ensuite agrémenté l’occasion par une conférence sur la décentralisation depuis Gaston Defferre animé par les conférenciers Yves Luchaire et Benoit Hannart (IEP d’Aix).

 

marseille-est

 

Les EGC du mois de septembre ont rassemblé un très grand nombre de camarades. Jean-David Ciot a réuni Marseille Est qui regroupe les 4e, 5e, 9e, 10e, 11e, 12e, 13e et 14e arrondissements de la cité phocéenne. Suite à l’état des lieux avec les secrétaires de section, le Premier Secrétaire de la Fédération Socialiste des Bouches-du-Rhône a chapeauté l’assemblée militante et a donné la parole à Razzy Hammadi, porte-parole du parti socialiste. Plus d’une centaine de militants se sont mobilisés pour assister à cette discussion thématique portant sur « L’action du gouvernement depuis 2012 ».

 

15-16En novembre dernier, les États Généraux des 15e et 16e circonscriptions ont clos les EGC pour l’année 2016. Jean-David Ciot a appelé, à Saint-Cannat, les secrétaires de section des 15e et 16e circonscriptions à faire le point sur chacune de leur section. Suite à cela, les membres de l’économie locale et l’emploi. Ils ont aussi abordé le thème de l’innovation. En la présence de Jean Louis Canal, Maire de Rousset, Jean-Brice Garella, PDG du groupe Garella, Patrick Nedelec, ancien délégué général de la Fondation Agir contre L’Exclusion et Pierre-Yves Thoulon, DG de Crosslux, Jean-David Ciot a présidé les échanges entre les différents membres de cette réunion. Le tout s’est terminé par une discussion sur l’économie sociale et solidaire en pointant l’importance de faire le lien entre les universités et le secteur des entreprises. Plus d’une soixantaine de militants ont assisté à cet événement.

Les États Généraux des circonscriptions 2016 ont donc connu un grand succès au sein du département des Bouches-du-Rhône. Jean-David Ciot a pu rencontrer tous les secrétaires de section de la Fédération et échanger avec plus de 400 militants et sympathisants de la gauche.

Conseil fédéral du lundi 20 juin

 CF 20/06/2016

 

Le conseil fédéral s’est réuni le lundi 20 juin à 19 heures 30 au siège de la Fédération socialiste des Bouches-du-Rhône autour de Jean-David CIOT, Premier secrétaire fédéral, et Frédéric VIGOUROUX, Président du Conseil fédéral.

 

Le débat s’est articulé autour de l’actualité politique nationale et locale dans le respect de l’expression des différentes motions.

 

A l’issue des discussions, les 138 membres du Conseil fédéral ont été appelés à se prononcer sur 3 résolutions soumises au vote :

 

–          Une résolution sur l’organisation des primaires citoyennes – unanimité (2 abstentions)

–          Une résolution sur l’unité des socialistes – unanimité (11 abstentions)

–          Une résolution sur le groupe socialiste métropolitain et la création d’un comité stratégique de mise en place de la métropole – unanimité (12 abstentions)

 

20160620 Résolution sur l’organisation des primaires citoyennes

 

 

20160620 résolution sur le groupe socialiste métropolitain et la création d’un comité stratégique de mise e…

 

 

20160620 Résolution sur l’unité des socialistes

Jean-David CIOT, Premier secrétaire de la Fédération socialiste des Bouches-du-Rhône bouleversé par les attentats meurtriers de Bruxelles.

Jean-David CIOT, Premier secrétaire de la Fédération socialiste des Bouches-du-Rhône bouleversé par les attentats meurtriers de Bruxelles.

 

« Je suis profondément horrifié par les attentats meurtriers que vient de subir le Peuple Belge.

Mes premières pensées vont aux blessés et aux familles des victimes. Nul mot ne pourra estomper leur douleur et, je souhaite leur apporter tout mon soutien et leur exprimer mes condoléances dans cette épreuve dramatique.

En visant des innocents, le terrorisme s’attaque à une ville symbole de la construction d’une citoyenneté européenne, ouverte, libre et solidaire.  L’Europe toute entière, ses valeurs de liberté et de tolérance, sont à nouveau visées.

Dans cette tragédie, nous devons refuser la stratégie de terreur des barbares. Je salue la mobilisation des autorités belges et françaises qui travaillent avec acharnement pour traquer les responsables de ces actes et protéger les populations civiles.

Face à l’expression la plus ignoble de l’obscurantisme et de la barbarie, je sais le peuple français solidaire de leurs amis belges pour faire bloc et démontrer une unité européenne, attachée aux valeurs de la démocratie.».

COMMUNIQUE DE PRESSE Métropole Aix Marseille : Communiqué du Bureau Fédéral réuni le 16 mars 2016

​Le service de Presse

                               A l’attention des rédactions

Marseille, le mercredi 16 mars 2016

COMMUNIQUE DE PRESSE

Objet : Communiqué du Bureau Fédéral réuni le 16 mars 2016 à 19h00

Métropole Aix Marseille

 

La création de la métropole Aix-Marseille Provence a fait l’objet, au sein du Parti Socialiste, de nombreux débats contradictoires, à l’image de la pluralité des identités de nos territoires et de la complexité des enjeux qui les concernent.

Néanmoins, au-delà des discussions qui ont pu se nouer sur la forme de l’outil institutionnel, les socialistes ont toujours jugé indispensable la construction d’un projet métropolitain ambitieux, capable d’assurer les équilibres et la prospérité des territoires.

Alors que la métropole va dès demain exister concrètement et décider de ses politiques publiques, les socialistes réaffirment leur engagement pour la réussite de la métropole, car il en va de l’avenir de près de deux millions de nos concitoyens.

Cette réussite nous oblige à dépasser les débats politiciens, populistes et stériles qui mettent en scène les égos personnels au détriment de la défense de l’intérêt général des populations.

Dans la continuité de l’esprit de coopération entre les différents territoires que la gauche a toujours défendu, notamment au sein des 6 établissements intercommunaux dans lesquels elle siégeait, nous souhaitons, en toute responsabilité, contribuer à impulser les grandes orientations stratégiques que la métropole doit prendre en matière d’aménagement durable et soutenable, de développement économique, de transports, de logement et de solidarité collective.

C’est pourquoi le Bureau Fédéral du Parti Socialiste, réuni le mercredi 16 mars 2016, a acté les décisions suivantes :

  • La création d’un seul groupe, ouvert, rassemblant l’ensemble des élus métropolitains socialistes, républicains et apparentés, de Marseille et des autres communes membres.
  • Ce groupe, soucieux de ne pas crisper le débat autour d’enjeux stériles de pouvoir, ne présentera pas de candidat à la présidence de la Métropole.
  • Ce groupe souhaite participer, en responsabilité et de manière constructive, à l’exécutif de la Métropole. Chacun de ses élus s’engagera sur des sujets de fond pour porter une vision d’avenir du développement métropolitain.

COMMUNIQUE DE PRESSE Grève de la Sodexo : les élus socialistes demandent des compensations

Les élus socialistes demandent à ce que la Mairie de Marseille intervienne auprès de la Sodexo pour compenser financièrement la période de grève sur les factures de cantine des familles marseillaises.

En effet, alors qu’il incombait à la Mairie de Marseille de s’assurer de la continuité du service public, tant en quantité qu’en qualité, les enfants ont peu et ont mal mangé, et ce pendant plusieurs semaines.

Un repas de substitution ne peut pas être un substitut de repas, et un marché public de la taille de celui passé avec la Sodexo, plus de 140 millions d’euros sur 7 ans, le plus important de France, doit anticiper ces situations et prévoir des pénalités en cas de défaillance. Il ne s’agissait pas d’une journée mal organisée au pied levé, d’un problème soudain et imprévisible mais d’une grève déclarée, et qui a duré plus de deux semaines.

Force est de constater que les repas servis sont loin d’être ceux prévus par le marché, et payés par les familles. En 2011, la ville se targuait d’ « encadrer le mieux possible l’exécution du contrat par le délégataire, à travers, notamment, la constitution de clauses de pénalités détaillées ». Comme nous l’avions proposé lors du Conseil Municipal du 16 décembre 2015, nous demandons à la ville de Marseille d’appliquer ces pénalités financières à la Sodexo et que ces sanctions financières viennent en priorité en déduction des factures des familles payant ce service.

Stéphane Mari
Président du groupe socialiste
Annie Levy-Mozziconacci
Conseillère municipale

Le 8 mars : Journée Internationale de Lutte pour les Droits des Femmes.

PrintLa lutte pour les droits des femmes reste d’actualité, si les femmes ne sont plus victimes de discrimination dans la loi ; l’égalité réelle entre les femmes et les hommes n’est toujours pas acquise.

Sur le plan professionnel, les inégalités persistent : en moyenne les femmes gagnent 27% de salaire en moins que les hommes à cause des temps partiels subis et des emplois sous-qualifiés qu’elles occupent, à compétences et à qualifications égales, l’écart reste de 10%.

Les violences faites aux femmes, trop souvent banalisées, sont inacceptables.

Les femmes sont quotidiennement victimes de harcèlement de rue, 75 000 femmes adultes sont victimes de viol chaque année en France et une femme meurt tous les deux jours et demi sous les coups de son conjoint ou ex-conjoint.

Ces chiffres alarmants ne peuvent pas se répéter d’année en année sans que nous réagissions ; l’égalité femmes-hommes ne se construit pas toute seule, c’est à nous de la faire progresser.

Nous, socialistes, savons bien qu’il est de notre devoir de mener ce combat pour faire avancer les droits des femmes face à une droite et à une extrême droite réactionnaires. Nous ne pouvons pas construire une société plus juste si de telles inégalités et violences contre les femmes persistent.

C’est pourquoi nous serons mobilisé.e.s auprès des associations féministes et des organisations progressistes pour cette journée internationale de lutte pour les droits des femmes :

rendez-vous Mardi 8 mars à 18H sous l’ombrière du Vieux Port.

Jean-David CIOT, Premier secrétaire de la Fédération socialiste des Bouches-du-Rhône horrifié devant les attentats meurtriers de Paris

image_74484172Jean-David CIOT, Premier secrétaire de la Fédération socialiste des Bouches-du-Rhône, est profondément horrifié par les attentats meurtriers que viennent de subir le Peuple de Paris :

« Je suis profondément horrifié par les attentats meurtriers que vient de subir le Peuple de Paris.

Mes premières pensées vont aux blessés et aux familles des victimes. Nul mot ne pourra estomper leur douleur et, je souhaite leur apporter tout mon soutien et leur exprimer mes condoléances dans cette épreuve sans précédents.

Au travers des familles, des femmes et des hommes visés hier, c’est une nouvelle fois la France, symbole de la liberté de pensée et d’expression, son model social, culturel et laïc qui est atteint. La République toute entière, ses valeurs de liberté et de tolérance, sont visées.

Dans cette tragédie, nous devons refuser la stratégie de terreur des barbares. Je salue la mobilisation de l’Etat et le courage des forces de sécurité qui travaillent avec acharnement pour traquer les responsables de ces actes et protéger nos concitoyens.

Face à l’expression la plus ignoble de l’obscurantisme et de la barbarie, le peuple français doit désormais faire bloc pour démontrer son unité et son attachement aux valeurs de notre démocratie.».