Communiqué de la Fédération du Parti socialiste des Bouches-du-Rhône suite aux diverses provocations des députés de la majorité

Les députés de la majorité multiplient depuis quelques jours les provocations. 

C’est d’abord le député de la 11ème circonscription, Mohamed Laqhila, qui s’est illustré en demandant la dissolution de l’Union départementale CGT13, après que celle-ci a manifesté son désarroi à Gardanne, au cours d’une réunion de La République en Marche, face à l’urgence sociale que représente la fermeture programmée de la centrale thermique. Cette demande s’inscrit comme une atteinte grave et inédite depuis la fin de la Seconde guerre mondiale à l’encontre du droit syndical et des combats menés par les salariés pour préserver l’emploi et l’activité économique de notre territoire. La Fédération du Parti socialiste des Bouches-du-Rhône tient à rappeler son attachement, et celui de l’ensemble de ses militants, à la liberté syndicale et au rôle essentiel des syndicats dans le dialogue social et dans la préservation du modèle social français. 

Le deuxième député à s’illustrer de façon douteuse est Said Ahamada, élu de la 7ème circonscription des Bouches-du-Rhône. Commentant les propos critiques de François Hollande a l’égard du Président Emmanuel Macron, le député a qualifié ceux-ci “de dignes d’un conseiller municipal”. Cette phrase sonne encore comme un mépris profond de la part d’un représentant de La République en Marche à l’égard des élus municipaux de notre pays qui construisent au quotidien des politiques au service des citoyens, avec une proximité et une écoute, qui, malheureusement, font souvent défaut aux députés de la majorité. Notre formation politique ne peut accepter de tels propos et réaffirmé son soutien aux élus locaux qui font vivre avec dignité les principes républicains dans nos territoires. 

Face aux provocations diverses des députés de la majorité, nous revendiquons chaque jour la nécessité d’une écoute et d’un dialogue entre élus et citoyens au service d’un projet politique qui porte la justice sociale et écologique en son coeur.

Nora Mebarek

Première Secretaire fédérale du Parti socialiste des Bouches-du-Rhône

Emilien Goguel-Mazet 

Secretaire fédéral à la coordination du Parti socialiste des Bouches-du-Rhône

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *