58 migrants sur l’Aquarius et nous ne serions pas capables d’ouvrir le port de Marseille ! Un jour de tout cela nous aurons honte.

Suite à la demande de l’Aquarius, d’accoster à titre exceptionnel à Marseille avec 58 migrants à son bord, il n’est plus possible pour la France d’entretenir ce silence coupable sur un sujet qui risque bien de devenir un enjeu principal de l’élection européenne du printemps prochain. La France, pays des droits de l’homme, à un devoir impérieux de solidarité et d’humanité
Nous devons, avec les forces citoyennes humanistes de gauche, nous mobiliser.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *