Seuls nous perdons, ensemble nous gagnons

La première secrétaire fédérale du parti socialiste des Bouches-du-Rhône, Nora Mebarek, a lancé ce soir l’université de rentrée “Nos causes communes” initiée par Emmanuel Maurel. Un programme riche qui en fait l’événement le plus abouti de toutes les rentrées politiques.

Marseille se trouve être a la confluence de tous les débats en ce mois de septembre en concentrant des actualités à la symbolique forte : la rencontre Macron / Merckel qui devrait selon elle être l’occasion de rappeler la place de cette ville au coeur de la Méditerranée, la démission de Jean Claude Gaudin préambule à de nombreux bouleversements pour ce département. Pour Nora Mebarek, la concentration des pouvoirs qui s’annonce avec la fusion du département et de la métropole autour d’une même personne et d’un seul parti politique est inquiétante.

La première fédérale qui accueillera aussi des rassemblements d’autres courants du PS dans les prochains jours, reste optimiste pour l’avenir de son mouvement à une seule condition : que la gauche soit capable de se rassembler, car c’est désormais définitif : “seuls nous perdons et ensemble nous gagnons.

Les nombreux participants ont jusqu’a dimanche pour trouver convergences et causes communes et faire preuve de la responsabilité de la maturité qui s’impose désormais à eux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *