Devoir de mémoire, souvenons nous du 24 Avril 1915.

En ce 24 avril 2018, je tiens à exprimer mon empathie et ma solidarité avec le peuple arménien. Plus d’un siècle après le génocide, le souvenir des effroyables massacres commis par l’armée turque reste vivace non seulement chez les arméniens mais aussi chez tous ceux qui placent la dignité humaine au dessus de tout.

En tant que socialistes et plus largement en tant qu’humanistes, il est de notre devoir de méditer cette terrible leçon de l’histoire, au moment où beaucoup sont tentés de stigmatiser de nouveaux boucs émissaires, les juifs pour certains, les musulmans pour d’autres, voir les roms ou les réfugiés.

En cette période de fortes tensions et d’incertitude internationale, nous devons toujours garder à l’esprit que la bête immonde se nourrit toujours de la haine et de l’intolérance.

C’est pourquoi nous devons valoriser ce qui nous rassemble à commencer par le respect des droits fondamentaux de l’être humain.

Nora Mebarek. 1ere secrétaire.Fédération du parti socialiste de Bouches du Rhône

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *