Olivier Faure #1 Lettre aux hussards du socialisme

Chères et chers camarades des Bouches-du-Rhône,

Le congrès à venir sera celui du renouveau si nous retrouvons le sens de la fraternité, si nous faisons clairement le choix de l’invention d’un nouveau parti et d’un nouveau projet pour les Français.

Dans les Bouches-du-Rhône plus qu'ailleurs, ce renouveau est devenu un impératif, la condition de notre survie.

Trop longtemps, tout n'a été que guerre d'égos, rapports de forces stériles, divisions fictives, querelles de clans et bataillons de cartes.
Trop longtemps, les dirigeants de cette fédération ont préféré mettre la poussière sous le tapis, et refusé les débats pourtant nécessaires.

Pour autant, cette fédération est belle. Belle par son Histoire, belle par son potentiel qui ne demande qu'à renaitre, mais surtout belle par ses militants, vous, les hussards du socialisme qui partout dans notre département continuent de faire vivre notre idéal.

Aujourd'hui, qu'importe d'où nous venons et les divisions passées, l'important n'est pas de régler des comptes mais rompre avec les anciennes pratiques et préparer l'avenir. Seul compte le courage de tourner cette page, et de choisir ensemble où nous voulons aller.

En refusant de reproduire les schémas dépassés qui ont fait le lit de nos défaites, en faisant résolument le choix du changement dans notre département, Olivier Faure pose les bases d'une nouvelle maison commune.

Celle de la clarté, du respect, du débat, celle où on se fait de nouveau confiance, et où les militants réinvestissent la fédération. Celle du rassemblement.
 

Notre parti, le parti socialiste, est une belle et grande maison. Bien plus grande que nos querelles, bien plus forte que la crise qu'il traverse. On doit à ses femmes et à ses hommes toutes les grandes conquêtes sociales et démocratiques du XXème siècle.

Le congrès à venir doit d'abord poser les bases du Parti de demain, de cette nouvelle façon de penser notre maison commune, et de cette gauche, socialiste, émancipatrice, égalitaire, fraternelle, laïque, démocrate, internationaliste, européenne, anti-raciste, féministe, et plus-que-jamais écologiste, dont notre pays, nos communes et notre département ont besoin.

Pour s'opposer, il faut proposer.
Nous opposer à ce gouvernement qui porte le sceau de l'injustice
, dur avec les faibles, les jeunes, les retraités, les exilés, les fonctionnaires, les demandeurs d'emplois, les salariés, et doux avec les puissants, ceux qui possèdent déjà tout, mais qui en veulent encore plus.

Proposer un nouveau modèle de société, le socialisme du XXIème siècle, pour construire un nouvel axe européen à gauche, et préparer la reconquête de nos territoires.Avec toute l'équipe d'Olivier Faure dans les Bouches-du-Rhône, dès la semaine prochaine, nous vous tiendrons informés de nos propositions, de notre actualité. L'objectif est que chacun puisse se faire son idée, échanger, dialoguer, et se prononcer le 15 mars prochain.

Amitiés socialistes,

 
Benoît Payan
Mandataire d'Olivier Faure dans les Bouches-du-Rhône

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *