Bureau Fédéral du 24 novembre 2016

 

C’est à Septèmes-les-Vallons qu’a eu lieu le Bureau fédéral (BF) des Bouches-du-Rhône le 24 novembre dernier. En la présence du Premier secrétaire fédéral, Jean-David Ciot, et de Frédéric Vigouroux, Président du Conseil fédéral, l’assemblée a entamé la réunion par une discussion sur les Primaires de la Droite. Ils ont analysé les résultats de celle-ci et ont confirmé la radicalisation de la droite avec l’élection de leur candidat favori : François Fillon.

Suite à ces échanges, les membres du Bureau fédéral se sont concentrés sur la mise en œuvre des Primaires de la Belle Alliance Populaire en exposant la Cartographie des Lieux de Vote des Primaires de la gauche. Sur les Bouches-du-Rhône, il y aura 75 lieux de vote, dont 15 concentrés sur Marseille. Les électeurs seront desservis par plus de 245 bureaux au total sur les Bouches-du-Rhône, donc environ 20 bureaux de plus qu’aux primaires citoyennes de 2011.

Lors de son Conseil national du 2 octobre, le Parti Socialiste a réaffirmé ses objectifs de non-cumul des mandats, de respect de la diversité et de parité. Il a aussi souhaité se laisser la possibilité de rassembler la gauche dès le 1er tour des élections législatives pour assurer la participation au 2nd tour dont dépendra la victoire.

Le Parti Socialiste rappelle que lors des élections départementales de 2015 dans 25% des circonscriptions cantonales, il fut absent du 2nd tour, à cause d’une tripolarisation issue de la montée du FN dans le pays.Le Parti Socialiste n’oublie pas les choix difficiles du 2nd tour des élections régionales de décembre 2015, notamment en Provence-Alpes-Côte d’Azur, et souhaite ne plus être confronté à nouveau à ces décisions sans issues.

Le Parti Socialiste, a ainsi décidé les gels et réservations de certaines circonscriptions législatives dans les Bouches-du-Rhône :

• Réservations parité, candidatures exclusivement féminines : 2ème, 3ème, 5ème, 6ème, 9ème, 11ème, 12ème et 15ème,

• Gel : 8ème, 10ème et 16ème,

• Ouvertes : 1ère, 4ème, 7ème, 13ème et 14ème.

D’ores et déjà, la Fédération socialiste des Bouches-du-Rhône peut se féliciter de sa contribution à la mise en œuvre de la parité dans l’hémicycle de l’Assemblée Nationale, avec la réservation de circonscriptions sur lesquelles une victoire de la Gauche peut être envisagée à des candidatures féminines. Notre exemplarité s’affiche par la mise en cohérence de nos actes et les valeurs que nous défendons.

Lors du Bureau fédéral, en l’absence de notifications officielles du Bureau national, Louis Capecci, Secrétaire fédéral aux élections, a rappelé le contexte du fléchage des circonscriptions dont les candidatures devaient s’y reporter; tel qu’expliqué ci-haut.Il a ensuite fait la lecture des candidats connus par circonscriptions:

1ère Circonscription : Gérard Oreggia et Yannick Ohanessian ;

• Suppléantes respectives : Elodie Pilippossian et Jeanne Zammit

2e Circonscription : Annie Levy-Mozziconacci

• Suppléant : Jean-Marc Maini

3e Circonscription : Christophe Masse, Anne Di Marino et Nadia Brya ;

• Suppléants respectives : Geneviève Tranchida, Sarah Soilihi et Denis Rossi

4e Circonscription : Patrick Mennucci ;

• Suppléante : Nassera Benmarina

5e Circonscription : Marie-Arlette Carlotti ;

7e Circonscription : Henri Jibrayel ;

8e Circonscription : Clément Agar et Jean-Pierre Maggi ;

• Suppléantes respectives : Michèle Blanc Pardigon et Ingrid Fle

9e Circonscription : Martine Cuccaroni, Christine Abattu, Stéphanie Harkane et Sadry Guita ;

• Suppléants respectives : Bernard Ougourlou-Oglou, Saïd Zenafi et Raphael Dahorta

11e Circonscription : Gaëlle L’Enfant

• Suppléant : Emilien Goguel-Mazet

12e Circonscription : Isabelle Rovarino

• Suppléant : Claude Ribiere

13e Circonscription : Lionel Jarema et Sophie Degioanni

14e Circonscription : Jean-David Ciot

• Suppléante : Noëlle Ciccolini-Jouffret

16e Circonscription : Nora Mebarek et Régis Rodriguez

Les camarades du Bureau fédéral ont décidé de solliciter le Bureau national sur les gels des 6e et 15e circonscriptions pour continuer les discussions avec les partenaires de la Gauche. S’en est suivi d’un débat au cours duquel Jean-David Ciot a rappelé les voeux formulés par le Conseil fédéral du 29 septembre à Gardanne et leurs communications aux instances nationales avant la tenue du Conseil national du 2 octobre.

Le Bureau fédéral s’est conclu sur un appel à la mobilisation pour réussir les législatives 2017 et les primaires de la gauche. Jean-David Ciot a demandé à ce que les camarades s’unissent et se mobilisent pour offrir la meilleure alternative républicaine et défendre les valeurs humanistes; écologistes et progressistes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *