Attentat de Nice

Jean-David CIOT, Premier secrétaire de la Fédération socialiste des Bouches-du-Rhône bouleversé par l’attentat meurtrier de Nice.

«Je suis meurtri par toute l’horreur vécue par les niçois le jour de la fête nationale.

Mes premières pensées vont aux niçois, leurs blessés et aux familles des victimes. Nul mot ne pourra estomper leur douleur et, je souhaite leur apporter tout mon soutien et leur exprimer mes condoléances dans cette épreuve dramatique.

En visant des innocents un 14 juillet, le terrorisme s’attaque à un symbole fort pour tous les français, de la construction de notre liberté. Notre nation, notre république laïque, ses valeurs de liberté et de tolérance, sont à nouveau visées.

Dans cette tragédie, nous devons refuser la stratégie de terreur des barbares. Je salue la mobilisation des autorités françaises qui ont permis qu’aucun incident n’affecte les populations pendant le déroulement de l’Euro et qui sont toujours au travail, avec acharnement, pour protéger les civiles.

Face à l’expression la plus ignoble de l’obscurantisme et de la barbarie, je sais le peuple français uni et indivisible pour résister aux viles tentations de faire de mauvais amalgames et pour démontrer son attachement aux valeurs de la démocratie ».