COMMUNIQUE DE PRESSE Grève de la Sodexo : les élus socialistes demandent des compensations

Les élus socialistes demandent à ce que la Mairie de Marseille intervienne auprès de la Sodexo pour compenser financièrement la période de grève sur les factures de cantine des familles marseillaises.

En effet, alors qu’il incombait à la Mairie de Marseille de s’assurer de la continuité du service public, tant en quantité qu’en qualité, les enfants ont peu et ont mal mangé, et ce pendant plusieurs semaines.

Un repas de substitution ne peut pas être un substitut de repas, et un marché public de la taille de celui passé avec la Sodexo, plus de 140 millions d’euros sur 7 ans, le plus important de France, doit anticiper ces situations et prévoir des pénalités en cas de défaillance. Il ne s’agissait pas d’une journée mal organisée au pied levé, d’un problème soudain et imprévisible mais d’une grève déclarée, et qui a duré plus de deux semaines.

Force est de constater que les repas servis sont loin d’être ceux prévus par le marché, et payés par les familles. En 2011, la ville se targuait d’ « encadrer le mieux possible l’exécution du contrat par le délégataire, à travers, notamment, la constitution de clauses de pénalités détaillées ». Comme nous l’avions proposé lors du Conseil Municipal du 16 décembre 2015, nous demandons à la ville de Marseille d’appliquer ces pénalités financières à la Sodexo et que ces sanctions financières viennent en priorité en déduction des factures des familles payant ce service.

Stéphane Mari
Président du groupe socialiste
Annie Levy-Mozziconacci
Conseillère municipale

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *