Le peuple de gauche fait barrage à l’extrémisme

JeanDavidCiot2ndTourregionales

Ce soir, je salue la mobilisation très forte des électeurs républicains de Provence Alpes Côte d’Azur, et, en premier lieu, celle des électeurs de la gauche qui se sont rendus massivement aux urnes pour faire barrage à l’extrême droite.

Après avoir porté pendant 17 ans, autour de Michel Vauzelle, des politiques d’ouverture, de liberté, et de progrès au sein du Conseil régional, la gauche a, dimanche dernier, en toute responsabilité, décidé de se sacrifier en se retirant. Cette décision prise au nom de l’intérêt général a permis à Christian Estrosi de réunir une majorité de suffrages sur son nom.

Nos concitoyens ne se sont en effet pas trompés : ils savent que, malgré les divergences existantes entre la gauche et la droite, cette dernière fait partie du camp de la République. Les positions inacceptables de la candidate extrémiste contre les droits les plus fondamentaux des individus, notamment ceux des femmes, ont été clairement désavouées par les habitants de notre région.

Si la gauche ne siègera plus au sein de l’hémicycle régional, elle continuera à faire entendre sa voix pour défendre les valeurs et les principes qu’elle a toujours défendus au service de la prospérité de notre région, de notre jeunesse et de la qualité de vie de nos concitoyens. Un travail de reconstruction d’une parole progressiste en Provence-Alpes-Côte d’Azur doit désormais s’engager pour préparer l’avenir, et le Parti Socialiste y prendra toute sa part.

Jean-David CIOT, Premier secrétaire fédéral

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *