Article de la Provence : Le député-maire de Forcalquier (PS) et la tête de liste (UDE) dans les Bouches-du-Rhône ont annoncé le nom de leurs colistiers pour les prochaines élections

La_Provence_(logo).svgSamedi 1er septembre 2015

Politique - Régionales - Actualités - Régionales en Paca : Castaner et Madrolle ont dévoilé leur liste

Cette liste ? “Des personnes qui aiment la région”, a dit en préambule Christophe Castaner. Photo V.V.

À midi encore, il était à Paris, invité sur le plateau du Talk du Figaro. Hier soir, c’est à deux pas du Vieux-Port que Christophe Madrolle (UDE) avait convié ses amis pour présenter la liste qu’il va conduire dans les Bouches-du-Rhône pour les Régionales. Parmi eux notamment, aux côtés des militants et colistiers, Henry Jibrayel, France Gamerre, Eugène Caselli ou encore Patrick Mennucci.

Bien entendu, Christophe Castaner, député-maire de Forcalquier (PS), chef de file de la liste “Ambition Paca” pour ce scrutin – qui était lui aussi le matin même à l’Assemblée nationale pour exposer son budget “travail et emploi” -, participait à cette annonce des 51 personnes qui vont se présenter devant les électeurs des Bouches- du-Rhône les 6 et 13 décembre prochains.

Cette liste ? “Des personnes qui aiment la région“, a dit en préambule Christophe Castaner. Qui a ensuite détaillé les critères qui ont présidé au choix : “Des jeunes, des personnes qui ont envie de conserver la région à gauche, des gens impliqués dans la vraie vie, pas dans la politique paillettes.” “Nous sommes la gauche rassemblée“, a-t-il insisté. “Nous voulons battre la droite extrême et l’extrême droite“, ont affirmé à l’unisson les deux Christophe.

Ce qui compte ? “Les gens qui portent le programme”

Dans les faits, de jeunes militants côtoient des syndicalistes, des responsables associatifs vont travailler avec des élus actuels de la Région ou de communes du département, des universitaires avec des salariés. Le plus jeune à 24 ans ; le plus âgé pas loin de 70.

La parole était ensuite donnée aux “partenaires” politiques qui ont accepté de rejoindre la liste. “J’aime quand on sait ce que l’on fait et vers où on va“, résumait l’écologiste France Gamerre. “Ce qui compte c’est bien sûr le programme mais peut-être plus encore les gens qui le portent. J’ai ici le sentiment que l’on donne un sens aux choses”, a-t-elle conclu sous les applaudissements.



Trois questions à Cristophe Madrolle

Qui figure sur la liste que vous conduisez ?

“Cette liste, nous l’avons composée avec l’ensemble de nos partenaires politiques et bien sûr avec Christophe Castaner. Nous travaillons dessus depuis plusieurs semaines. Les derniers choix ont été faits il y a quelques jours. On y trouve des personnalités expérimentées, dont certaines étaient déjà dans la majorité sortante d’ailleurs, des jeunes, des moins jeunes, des militants associatifs, des acteurs culturels, des gens qui aiment leur région et qui veulent la défendre. Il y a un grand renouveau dans les candidats et cela me semble important pour l’avenir. Au final, il y a de l’ouverture, du dynamisme, de la compétence : c’est tout ce que j’aime.”

Vous avez un gros mois de campagne…

“Le travail sur le terrain a déjà commencé, et nous allons le poursuivre intensément ces prochaines semaines. Il s’agit pour nous à la fois de dresser le bilan de Michel Vauzelle à la tête de la Région et d’expliquer notre projet.”

Quel discours tenez-vous sur le terrain ?

“On explique que cette élection est d’une certaine façon un référendum. Voulez-vous, oui ou non, continuer à vivre dans une région solidaire et humaniste ? Ces valeurs qui sont les nôtres ne sont pas celles portées par les droites.”

Guilhem Ricavy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *