Un attentat terroriste lâche et abject a fait au moins 50 morts en Nouvelle Zélande. Parmi les victimes, on dénombre de nombreux enfants. L’auteur de ...
Communiqué du Groupe métropolitain “Agir pour la Métropole”, rassemblant des élu(e)s socialistes, républicains, radicaux, démocrates, progressistes et apparentés, de Marseille et du département des Bouches-du-Rhône   Objet ...
Communiqué du Groupe métropolitain “Agir Pour la Métropole”, rassemblant des élu(e)s socialistes, républicains, radicaux, démocrates, progressistes et apparentés, de Marseille et du département des Bouches-du-Rhône Objet ...
La fédération du Parti Socialiste des Bouches du Rhône, vous invite à participer à un débat sur l’Europe, en présence de  Boris Vallaud,  Député des ...
L’ensemble des partis républicains a lancé l’appel «ça suffit» et à se mobiliser Mardi 19 Février contre l’anti sémitisme. Même lorsqu’elle se manifeste sous des ...
Ce week end, partout en France, les militants socialistes se mobilisent pour la campagne “Rétablissons l’ISF”. Le Président n’entend pas l’exigence de justice fiscale qui ...
Communiqué du Groupe métropolitain “Agir pour la Métropole AMP”, rassemblant des élu(e)s socialistes, républicains, radicaux, démocrates, progressistes et apparentés, de Marseille et du département des Bouches-du-Rhône ...
Partout dans le département, les citoyens se mobilisent pour exprimer leur ras le bol de la politique injuste et antisociale du gouvernement, ainsi  que leur ...
Hier matin à Berre l’Etang, avait lieu un séminaire des secrétaires de section et un Conseil Fédéral des socialistes des Bouches du Rhône. Comme dans ...
Retrouvez notre plateforme “Rétablissons l’ISF” ! Une initiative concrète, démocratique, simple et rapide pour faire entendre votre voix. Interpellez vos parlementaires et exigez la justice ...

Du côté des sections

Adhérez au Parti Socialiste !

Adhérez !

Suivez la Fédération sur facebook

Facebook par Weblizar Powered By Weblizar

La fédération socialiste des Bouches du Rhône condamne cet ignoble attentat et assure de sa totale solidarité avec nos compatriotes musulmans

Un attentat terroriste lâche et abject a fait au moins 50 morts en Nouvelle Zélande. Parmi les victimes, on dénombre de nombreux enfants. L’auteur de cet ignoble massacre a tenté de justifier son geste par son adhésion à la théorie de l’extrême droite dite du grand remplacement, défendue entre autres, par Éric Zemmour et Marine Le Pen.

La fédération socialiste des Bouches du Rhône condamne évidement cet ignoble attentat  et assure tous nos compatriotes musulmans de sa totale solidarité et de sa complète empathie.

Nous espérons que les pouvoirs publics réagiront de la manière la plus ferme contre tous ceux qui propagent cette idéologie haineuse et mortifère qui est pourtant largement relayée dans certains médias et les réseaux sociaux. 

L’objectif des terroristes, quelle  que soit leur obédience ou affiliation, est de semer la haine et la peur. C’est pourquoi l’unité de tous les citoyens, quelle que soit leur confession ou leur origine, est la meilleure réponse aux prêcheurs de haine et de violence.


Nora Mebarek

1ère secrétaire fédérale

Parti Socialiste des Bouches du Rhône

Devenir de la Métropole AMP : les propositions du groupe “Agir pour la Métropole” retenues par le Préfet

Communiqué du Groupe métropolitain “Agir pour la Métropole”, rassemblant des élu(e)s socialistes, républicains, radicaux, démocrates, progressistes et apparentés, de Marseille et du département des Bouches-du-Rhône  

Objet : Devenir de la Métropole AMP : les propositions du groupe “Agir pour la Métropole” retenues par le Préfet

Marseille, le 14 mars 2019

Le 8 novembre dernier, le président du groupe “Agir pour la Métropole”, Jean-David CIOT, a adressé au Préfet une contribution de 10 pages, pour lui faire part de sa vision et ses propositions sur le devenir de la métropole :

« Nous avons toujours pensé que la fusion était la seule solution pour fabriquer un territoire structurant, doté d’une capacité d’investissement suffisante pour mener à bien de grands projets métropolitains

La fusion représente aujourd’hui une chance pour accélérer la construction de notre territoireréduire le mille-feuille administratif, garantir l’efficacité de l’action publique locale et renforcer le lien entre la population et ses représentants

La nouvelle institution métropolitaine devra être mise en place au plus tard en 2021.

Elle doit s’accompagner d’une répartition des compétences juste et équilibrée, en recentrant la métropole autour de 4 grandes compétences d’actions stratégiques et structurantes (l’aménagement responsable des territoires et de l’espace ; le développement économique durable ; le déplacement métropolitain ; la préservation des ressources et la mise en valeur de l’environnement), en laissant aux communes la gestion des compétences de proximité pour plus d’efficacité (la voirie ; l’eau, l’assainissement et le pluvial ; les crématoriums ; la collecte des déchets ; l’entretien des parcs et aires de stationnement ; l’exploitation des infrastructures et réseaux de télécommunications ; les actions de promotion du tourisme local) . 

Nous devons également accompagner la répartition des ressources financières, notamment à travers des dotations solidaires de fonctionnement et d’investissement, pour garantir l’autonomie financière de l’ensemble des collectivités territoriales.

Notre ambition est de mobiliser les moyens et l’intelligence collective permettant de fabriquer un territoire métropolitain tourné vers l’international, répondant aux aspirations de chaque habitant de la future métropole et respectant toutes les identités la composant. »

Nous accueillons de manière favorable le scénario, présenté par le Préfet, dans son rapport remis hier au Premier ministre, pour le retour aux communes des compétences de gestion de la voirie, de l’éclairage public, des offices de tourisme et de certaines aires de stationnement.

La question de la clarification d’une définition législative de l’intérêt métropolitain a également été retenue par le Préfet comme critère pour le “partage entre les équipements dont la gestion doit relever de la collectivité métropolitaine et ceux qui doivent relever des communes”.

Le rapport reprend également un enjeu financier majeur que nous avons soulevé, celui de l’instauration d’une dotation de solidarité communautaire, afin de mettre fin à “une inégalité importante entre communes dans les reversements métropolitains” et pour garantir le respect d’un juste équilibre entre toutes les communes de la métropole.

Alors que le devenir de la métropole Aix-Marseille-Provence est désormais entre les mains du gouvernement, le groupe “Agir pour la Métropole” réaffirme aujourd’hui sa volonté de fabriquer une unité métropolitaine capable de résorber les fractures urbaines, périurbaines et rurales, pour gommer les inégalités sociales et territoriales

Nous rencontrerons la ministre de la Cohésion des territoires, Jacqueline Gourault, en charge de la concertation, dans le courant du mois.

Jean-David CIOT

Président du groupe “Agir Pour la Métropole “

Maire du Puy-Sainte-Réparade

Ancien Député des Bouches-du-Rhône

Des solutions pour requalifier les centres villes

Communiqué du Groupe métropolitain “Agir Pour la Métropole”, rassemblant des élu(e)s socialistes, républicains, radicaux, démocrates, progressistes et apparentés, de Marseille et du département des Bouches-du-Rhône

Objet : Pour accompagner la requalification des centres-villes et réduire la place de la voiture, d’autres solutions sont possibles et envisageables par la Métropole AMP

Marseille, le 7 mars 2019

Jean-David CIOT, Marie-Arlette CARLOTTI, et les élus du groupe « Agir Pour la Métropole », interpellent la présidente de la métropole Aix-Marseille-Provence pour lui demander de faire étudier par les services métropolitains des solutions pour réduire la place de la voiture en centre-ville. 

Pour réduire et apaiser la circulation routière en cœur de ville, nous proposons de développer les parkings relais et les pôles d’échanges multimodaux à l’entrée des villes et à proximité des gares routières et ferroviaires. La tarification des parkings pourrait également être réduite en fonction du nombre de passagers par véhicule et des événements métropolitains, comme les journées commerçantes, les soirées culturelles et les compétitions sportives.

Pour redynamiser et favoriser l’attractivité culturelle, sportive, économique, commerciale et touristique des centres urbains, nous proposons d’élargir les horaires des lignes de transports en commun, en soirée, les week-end et jours fériés, en fonction de la saisonnalité. Nous devons l’accompagner par un renforcement de la régularité, la fiabilité et la sécurité des trajets en transports collectifs

Pour augmenter les déplacements piétons en centre-ville et assurer le partage de l’espace public, nous suggérons de développer l’aménagement de « zones 30 », où les piétons, cyclistes et modes doux sont prioritaires. Nous désengorgerons ainsi les centres-villes du tout-voiture, afin d’améliorer la qualité et le cadre de vie de nos concitoyens

Notre priorité est de renforcer la mobilité des personnes éloignées des centres d’attraction, en offrant à tous les Métropolitains la possibilité de se déplacer en transport collectif et partagé du premier jusqu’au dernier kilomètre. 

Nous demandons à Martine Vassal d’envisager ces solutions de déplacement à l’échelle de la métropole, pour l’ensemble des habitants et centres urbains composant notre territoire. Les villes d’Aix-en-Provence et Aubagne, de Miramas, Vitrolles, Martigues, Istres, Marignane, Pertuis, Gardanne, La Ciotat et Salon présentent également de forts besoins de mobilité, auxquels la métropole doit répondre

Jean-David CIOT , Président du groupe “Agir Pour la Métropole”, Maire du Puy-Sainte-Réparade, Ancien Député 

Marie-Arlette CARLOTTI, Conseillère métropolitaine et municipale de Marseille, Ancienne Ministre

https://www.agirpourlametropole.fr

Groupe métropolitain Agir Pour la Métropole

Contact Presse : 06 80 66 87 55

Pavillon de la Métropole

58, Bd Charles Livon – 13007 Marseille

Débat sur l’Europe avec Boris VALLAUD

La fédération du Parti Socialiste des Bouches du Rhône,

vous invite à participer à un débat sur l’Europe, en présence de 

Boris Vallaud, 

Député des Landes, 

porte-parole  du Parti socialiste, 

secrétaire national chargé de l’Europe,

le Jeudi 7 Mars 2019,

À 18 h 30,

À la MAJC

12 rue st Bazile 

13001 Marseille

Merci de bien vouloir confirmer votre présence par mail à 

instances13@gmail.com

Amitiés socialistes

Nora MEBAREK,

1ere secrétaire fédérale du Parti socialiste des Bouches du Rhône.

Yannick Ohanessian

Membre du bureau national et fédéral

ça suffit – Grand rassemblement contre antisémitisme.

L’ensemble des partis républicains a lancé l’appel «ça suffit» et à se mobiliser Mardi 19 Février contre l’anti sémitisme. Même lorsqu’elle se manifeste sous des dehors apparemment anodins, la barbarie antisémite ne doit pas être tolérée. 

L’ensemble des républicains a le devoir, au delà de leurs divergences, de s’unir contre la bête immonde. La fédération socialiste des Bouches du Rhône appelle tous ses militants et sympathisants à rejoindre et à relayer cet appel. Le racisme et l’anti sémitisme sont le poison de la république. Ça suffit! 

Empêcher leur résurgence est le devoir de tout républicain.

La lutte contre le racisme et l’anti sémitisme est un combat de tous les instants. À aucun prix la vigilance des citoyens ne doit être prise en défaut. Le meilleur antidote contre le poison antisémite sera toujours l’unité de tous les citoyens autour de la devise républicaine Liberté, Egalité, Fraternité. 

La fédération socialiste des Bouches du Rhône appelle à participer à toutes les mobilisations qui seront organisées et à la réussite du rassemblement républicain à Paris qui devra marquer le retour de la cohésion nationale.

Nora Mebarek,

1ere secrétaire de la fédération des Bouches du Rhône.

Mobilisation des socialistes pour le rétablissement de l’ISF

Ce week end, partout en France, les militants socialistes se mobilisent pour la campagne “Rétablissons l’ISF”.

Le Président n’entend pas l’exigence de justice fiscale qui monte du pays. Les efforts sont toujours pour les mêmes, les cadeaux fiscaux aussi.

Le Président ne veut pas rétablir l’Impôt de Solidarité sur la Fortune. Les socialistes pensent que les Françaises doivent être consultées par référendum avec une question simple : êtes-vous favorable au rétablissement de l’ISF ?

Les socialistes seront présents sur les marchés, à travers une campagne de distribution et d’affichage dans les prochains jours.

Pour la création d’un registre métropolitain des malformations congénitales et des cancers

Communiqué du Groupe métropolitain “Agir pour la Métropole AMP”, rassemblant des élu(e)s socialistes, républicains, radicaux, démocrates, progressistes et apparentés, de Marseille et du département des Bouches-du-Rhône

Pour la création d’un registre métropolitain des malformations congénitales et des cancers

 Marseille, le 7 février 2019

Le groupe « Agir pour la Métropole » demande la création d’un registre métropolitain des malformations congénitales et des cancers.

La Métropole Aix-Marseille-Provence est confrontée à une pollution de l’air, du sol et de l’eau en constante progression.

Les dispositifs déployés jusqu’à présent ne nous ont pas permis de collecter etd’enregistrer les données nécessaires pour surveiller l’état de santé de l’ensemble de la population métropolitaine.

Pour répondre à cette urgence, nous souhaitons porter une réponse collective forte, adaptée à notre territoire, prévenant les conséquences sanitaires, sociales et garantissant l’avenir de nos enfants.

Avec Annie Levy-Mozziconacci, nous avons écrit à l’ensemble des Maires et Conseiller(e)s métropolitains d’Aix-Marseille-Provence pour leur proposer de cosigner l’Appel lancé le 20 janvier 2019 à Marseille, afin d’obtenir ce registre qui contribuera à améliorer le cadre de vie et la santé des Métropolitains.

Jean-David CIOT

Président du groupe “Agir Pour la Métropole AMP”

Maire du Puy-Sainte-Réparade

Ancien Député des Bouches-du-Rhône

Appel a manifester le 5 février prochain

Partout dans le département, les citoyens se mobilisent pour exprimer leur ras le bol de la politique injuste et antisociale du gouvernement, ainsi  que leur exaspération devant le mépris affiché par le “président des très riches”, Emmanuel Macron.

Pouvoir d’achat, habitat indigne, répression policière, découpage territorial à la hache, les motifs de colère du peuple sont nombreux et légitimes.

Le parti socialiste des Bouches du Rhône comprend et soutient les mouvements qui, dans leur diversité, expriment leur rejet de la politique ultralibérale  sourde aux revendications populaires, menée par l’exécutif, relayée et aggravée par les collectivités territoriales.

Le PS13 appelle ses adhérents et sympathisants à participer à la 

Manifestation unitaire prévue

Mardi 5 Février 2019

 À 11heures au vieux port à Marseille 

La place d’un parti de gauche est aux côtés de ceux qui souffrent, de ceux qui luttent. 

Retrouvons nous nombreuses et nombreux demain pour dire au gouvernement, et à la droite qui détient tous les pouvoirs dans le département:

Stop à la casse sociale,

Stop au mépris, 

Stop à la répression!

Nora Mebarek …

LES SOCIALISTES DU 13 SE PROJETTENT SUR L’ANNÉE 2019

Hier matin à Berre l’Etang, avait lieu un séminaire des secrétaires de section et un Conseil Fédéral des socialistes des Bouches du Rhône.

Comme dans la plupart des fédérations dans toute la France, les socialistes sont confrontés à des réorganisations matérielles ( changements de locaux, réorganisation des équipes). D’ailleurs la fédération s’apprête un investir un nouveau siège à Marseille.

Il était essentiel à la fin des l’année 2018 de pratiquer une écoute attentive des revendications portées par le mouvement des gilets jaunes.

La première secrétaire fédérale, Nora Mebarek a présenté les grands enjeux de 2019 pour les socialistes qui sont la, et bien la sur le terrain.
Elle a fait un point sur la préparation des élections européennes qui pour l’instant n’a pas créé les conditions d’une union entre diverses forces de gauche. Les élections municipales doivent aussi faire l’objet de réflexions au sein des sections.

Mais pour l’heure, les socialistes participent au grand débat national organisé dans les villes. La est bien l’essentiel pour les socialistes, continuer à être au plus prêt des luttes sociales déterminantes qui se jouent en ce moment dans notre pays.